Aude : un homme meurt d'une crise cardiaque faute de médecins urgentistes

Dans l'Aude, le manque de médecins urgentistes est pointé du doigt après le décès d'un homme jeudi dernier. Alors que l'antenne de secours de la ville était fermée, le quadragénaire a succombé à une crise cardiaque.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Que s'est-il passé jeudi soir dans ce village de Ginoles (Aude) ? Un homme de 43 ans qui se plaignait de douleurs au bras et au thorax est mort avant l'arrivée des secours. L'antenne du Smur (le service mobile des urgences) de la commune voisine était fermée par manque de personnel. Seule alternative, le SAMU de Carcassonne à une cinquantaine de kilomètres de là. Son médecin urgentiste est arrivé trop tard. Dans le village c'est la consternation.

Colère des médecins et des élus

L'antenne du Smur fermée pour quelques jours, l'agence régionale de santé et l'hôpital de Carcassonne ont dû prendre cette décision faute d'effectifs cet été. Mais la mesure provoque la colère des élus et des médecins. L’homme aurait-il survécu si les secours étaient arrivés plus vite, difficile à dire. Mais ce drame met en lumière la pénurie médicale dans la haute vallée de l'Aude.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hôpital de Perpignan, le 13 janiver 2016. 
L'hôpital de Perpignan, le 13 janiver 2016.  (CLEMENTZ MICHEL / MAXPPP)