Pour manger mieux, plus écolo et moins cher, WWF France recommande de passer au régime flexitarien

L'ONG a élaboré un panier hebdomadaire dans lequel la proportion de viande et de poisson diminue fortement.

L\'ONG a pris comme point de départ le panier moyen d\'une famille de quatre personnes comprenant deux adultes et deux enfants, estimé à 190 euros par semaine.
L'ONG a pris comme point de départ le panier moyen d'une famille de quatre personnes comprenant deux adultes et deux enfants, estimé à 190 euros par semaine. (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Moins de viande, moins de poisson, plus de légumes et moins de conséquences négatives pour la planète. Dans une étude publiée jeudi 9 novembre réalisée avec ECO2 Initiative, WWF France propose (document PDF) aux consommateurs un panier alimentaire inspiré du régime flexitarien pour faire baisser la facture des courses tout en augmentant la qualité des aliments.

L'ONG a pris comme point de départ le panier moyen d'une famille de quatre personnes comprenant deux adultes et deux enfants, estimé à 190 euros par semaine, et l'a remanié pour y intégrer deux tiers de protéines végétales et un tiers de protéines animales.

Quatre repas hebdomadaires avec de la viande ou du poisson

Le nombre des légumes et des céréales dans le panier double ainsi, tandis que la part de viande chute de plus de 30%, tout comme celle des poissons sauvages (-40%), relève Le Monde. Le nombre de produits transformés de mauvaise qualité dégringole également de près de 70%.

Avec ce nouveau régime alimentaire à l'équilibre nutritionnel garanti, selon l'ONG, la consommation de viande et de poisson passerait de six repas par semaine à quatre, et celle de produits transormés d'un repas par jour à un par semaine. L'empreinte carbone du panier diminuerait de 38% par rapport au panier actuel, et surtout, son coût diminuerait de 21%. Avec la différence économisée, WWF France recommande d'acheter des produits de meilleure qualité ou certifiés bio.