Oeufs contaminés : "les arguments des industriels concernant les risques pour la santé sont indécents"

L'invitée du 13 heures ce jeudi 24 août est Ingrid Kragl, membre de l'association Foodwatch. Elle revient sur la contamination de certains aliments au fipronil.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Selon le patron des pâtes grand-mère, il faudrait manger 82 kilos de ces produits pour que le fipronil ait un effet sur la santé. Son argument est-il recevable ? "Pour nous, les arguments des industriels, mais également des autorités concernant les risques pour la santé sont absolument indécents. Il faut rappeler que le fipronil est interdit en Europe. Il n'aurait jamais dû se retrouver dans nos aliments. À partir de ce moment-là, se placer en victimes nous semble complètement déplacé", explique Ingrid Kragl.

Jouer la transparence

Ce patron alsacien regrette que le gouvernement ait publié la liste des produits incriminés et met en avant l'avenir de son entreprise qui emploie tout de même 90 personnes. "Le ministre de l'Agriculture a opté pour une transparence, cette liste ne concerne encore pour l'instant que les produits contaminés qui dépassent un certain seuil. À partir du moment où des aliments sont contaminés il est normal que les consommateurs soient informés", continue Ingrid Kragl.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un restaurateur chinois cuisinait ses nouilles avec des graines de pavot utilisées dans la fabrication d\'opium pour fidéliser ses clients.
Un restaurateur chinois cuisinait ses nouilles avec des graines de pavot utilisées dans la fabrication d'opium pour fidéliser ses clients. (JAMES HARDY / ALTOPRESS/ AFP PHOTO)