Comment décrypter les codes imprimés sur les coquilles d'œufs ?

Cinq entreprises françaises ont reçu des lots d'œufs contaminés à l'insecticide fipronil. Ils ont été transformés en ovoproduits (des œufs sous forme liquide ou en poudre, sans leur coquille). Les œufs vendus dans les supermarchés ne sont donc pas concernés par l'affaire. Mais savez-vous décrypter les indications qui figurent sur une coquille d'œuf ?

Des oeufs dans une cuisine, le 8 août 2017. 
Des oeufs dans une cuisine, le 8 août 2017.  (ERIC LALMAND / BELGA MAG / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne, la France est à son tour concernée par le scandale des œufs contaminés au fipronil. Cinq entreprises fabriquant des ovoproduits – des œufs sous forme liquide ou en poudre, sans leur coquille – "ont reçu des œufs contaminés" à l'insecticide, "en provenance des Pays-Bas et de la Belgique", a annoncé le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, mardi 8 août. 

Selon le ministère, ces lots d'œufs contaminés étaient uniquement destinés à des établissements de transformation, qui revendent ensuite ces ovoproduits à des entreprises produisant des plats cuisinés, des gâteaux industriels ou des glaces à base d'œufs. Aucun de ces lots n'a été directement commercialisé en grande surface en France, affirment pour l'instant les autorités : les œufs vendus avec leur coquille ne sont donc, pour le moment, pas concernés. Pour autant, comment bien vérifier l'origine des œufs que vous achetez ? Afin de mieux le comprendre, franceinfo vous décrypte les codes inscrits sur leurs coquilles. 

Une série d'au moins 7 caractères

Ce code se compose de quatre parties : un premier chiffre, qui indique la manière dont les poules ont été élevées ; deux lettres, qui correspondent au code ISO du pays où l'œuf a été enregistré (FR pour la France, DE pour l'Allemagne, NL pour les Pays-Bas, IT pour l'Italie...) ; puis un code concernant le producteur, en général trois lettres et deux chiffres, permettant de connaître le lieu précis de l'élevage.

Un œuf bio pondu en France porte le code \"0FR\" sur la coquille puis un code identifiant le lieu de ponte. Ici \"XFN1\". 
Un œuf bio pondu en France porte le code "0FR" sur la coquille puis un code identifiant le lieu de ponte. Ici "XFN1".  (MAXPPP)

Ce marquage a été déterminé par une directive européenne datant de 2002, précise la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des Fraudes (DGCCRF). 

Un chiffre par mode d'élevage

C'est peut-être la partie du code qui vous intéressera le plus. Sur la coquille, vous pouvez lire au début du code un premier chiffre : 0, 1, 2 ou 3. Ils signifient respectivement un élevage bio, en plein air, au sol ou en cage. Les œufs de catégorie 0 et 1 sont donc issus d'un élevage en plein air. 

Les œufs de catégorie 0 sont donc issus de l'agriculture biologique. Cela signifie un élevage avec un parcours extérieur de quatre m2 par poule, et une densité de six poules par m2 en intérieur. L'alimentation des poules est au moins à 90% issue de l'agriculture biologique, précise Sciences et Avenir. Quant aux œufs de catégorie 1, ceux-ci proviennent d'élevages où la densité en bâtiment est de neuf poules par m2. Les poules ont au moins quatre m2 de parcours en plein air, comme celles étant en élevage bio. 

Les catégories 2 et 3 indiquent des élevages qui ne sont plus en plein air, mais "au sol" et "en cage". Il n'y a donc pas de parcours extérieur pour ces poules. Les œufs de catégorie 2 ("au sol") sont issus d'élevages où la densité est de neuf poules par m2 dans les bâtiments. La taille de l'exploitation est illimitée, contrairement aux élevages 0 et 1. Les œufs élevés "en cage" (catégorie 3) viennent de bâtiments ayant une densité d'au moins 600 cm2 par poule, explique le Huffington Post. Une nouvelle fois, l'exploitation n'a pas de limite de taille, et les poules n'ont aucun parcours extérieur.