La pénurie de beurre va faire augmenter le prix du croissant

Le cours du beurre flambe. Le prix au kilo a été multiplié par deux en moins de deux ans. Les producteurs laitiers ne sont pas mieux rémunérés alors que les consommateurs devraient payer davantage.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les Français vont très bientôt payer gâteaux, pâtisseries, croissants et autres viennoiseries plus cher. Le responsable, c'est le beurre. Son prix a doublé, passant de 1 800 euros la tonne en 2015 à 5 400 euros la tonne en 2017. Raison principale : la demande mondiale de beurre supérieure à l'offre. Une pénurie qui entraîne mécaniquement une flambée des prix.

L'Asie en raffole, les États-Unis le redécouvrent

L'Asie a un soudain regain d'intérêt pour les produits laitiers et notamment le beurre. Même engouement aux États-Unis, où les qualités nutritionnelles du beurre viennent d'être réhabilitées. En France, la Fédération des entreprises de boulangeries tire la sonnette d'alarme et demande dans l'immédiat à l'industrie laitière de fabriquer davantage de beurre pour freiner la hausse des prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le beure de table, illustration 
Le beure de table, illustration  ( MAXPPP)