Chine : Carrefour retire (enfin) ses produits à base de viande de chien

En 2012, l'enseigne avait déjà été interpellée par une association de défense des animaux qui s'offusquait de la présence de ces produits dans deux supermarchés.  

Un client pousse un chariot dans un magasin Carrefour de Pékin, le 4 décembre 2011.
Un client pousse un chariot dans un magasin Carrefour de Pékin, le 4 décembre 2011. (ZHEYANG SOOHOO / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cela faisait cinq ans que l'enseigne avait promis d'agir. Carrefour a finalement retiré des produits à base de viande de chien de deux supermarchés chinois qui en vendaient, annonce le Guardian (en anglais), mercredi 14 juin. L'enseigne française, qui possède plus de 200 magasins en Chine, a agi sous la pression de militants de défense des animaux.

Comme le rapporte le quotidien britannique, l'association Animals Asia s'était émue, en 2012, de la vente de nourriture à base de chien et avait interpellé le groupe, qui avait annoncé vouloir les retirer. Mais le mois dernier, les militants d'Animals Asia ont constaté que les produits étaient toujours en vente dans des magasins de la ville de Xuzhou.

Des paquets de viande de chien séchée

Parmi eux se trouvaient notamment de la "viande de chien à la sauce de tortue", vendue 136 yuan (soit 17,9 euros) et des petits sachets de viande de chien séchée vendus 25,60 yuan chacun (3,40 euros). "Il s'agit d'un produit local qui n'était vendu que dans deux magasins à Xuzhou", se justifie Carrefour auprès du Guardian, précisant avoir retiré ces produits mardi. La consommation de viande de chien n'est pas interdite en Chine, mais la pratique fait de plus en plus débat.