Alimentation : le prix des fruits est en baisse

Le prix des fruits est à la baisse. En cause, l'arrivée précoce de la production française, en choc frontal avec la concurrence espagnole.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur les marchés, les étiquettes parlent, elles indiquent la provenance des fruits et des légumes. Nectarines et pêches plates d'Espagne, melons et raisins d'Italie et pour la France les cerises, les poires ou les abricots. Certaines clientes n'achètent que français. "J'ai des tomates françaises qui viennent de Dordogne, des abricots qui viennent du 82. C'est un petit peu plus cher, mais je préfère. Au moins, c'est local. Y a pas de temps de transport et surtout ça prend le temps de mûrir", indique-t-elle.

Deux tonnes de pêches déversées devant le consulat d'Espagne

Fruits français contre fruits étrangers, c'est d'abord le commerçant qui fait son marché à Rungis (Val-de-Marne). Mais au début de la chaîne, il y a les producteurs qui souffrent de la concurrence étrangère, notamment espagnole. Mardi 11 juillet à Perpignan (Pyrénées-Orientales), les arboriculteurs ont déversé deux tonnes de pêches devant le consulat d'Espagne. Les récoltes françaises sont en avance cette année. Elles arrivent au même moment sur les marchés et les prix sont tirés par le bas

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cliente s\'empare de son sac d\'achat sur un stand de fruits et légumes, le 20 novembre 2011 sur un marché à Lille.
Une cliente s'empare de son sac d'achat sur un stand de fruits et légumes, le 20 novembre 2011 sur un marché à Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)