Dans la famille des graminées, de nombreuses herbes et céréales, qui poussent dans les prairies, en forêt, ou au bord des routes.
Dans la famille des graminées, de nombreuses herbes et céréales, qui poussent dans les prairies, en forêt, ou au bord des routes. (COLIN HAWKINS / CULTURA CREATIVE / AFP)

Pluie, soleil, pluie, soleil… En France, la météo capricieuse ne fait pas de cadeau aux personnes allergiques au pollen de graminées. Sa teneur dans l'air explose, selon le dernier bulletin hebdomadaire du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). "Les pollens de graminées seront responsables (cette semaine) d'un risque allergique moyen à élevé en Méditerranée et élevé à très élevé sur le reste du territoire", précise l'association spécialisée dans la surveillance des allergies par pollens, mercredi 26 juin.

Carte de vigilance des pollens, du 21 au 28 juin 2013.
Carte de vigilance des pollens, du 21 au 28 juin 2013. (RNSA)

Les graminées regroupent de très nombreuses espèces d'herbes et de céréales. On en trouve dans les prairies, sur les rochers, en forêt, dans l'eau, les fossés et les accotements des routes. "Les graminées ont un potentiel allergisant très élevé", relève Gilles Oliver, du RNSA, qui ajoute que les pollens sont facilement dispersés par le vent. Et souligne qu'en raison du mauvais temps, la période de pollinisation a cette année été "retardée de deux semaines". Au lieu de s'achever fin juin, comme les années précédentes, elle devrait se prolonger jusqu'à la mi-juillet.