Scandale de l'amiante

Le scandale de l'amiante fait suite à la révélation publique de la nocivité pour la santé de l'amiante. L'inhalation de ses fibres peut ainsi donner lieu à des fibroses pulmonaires et à des cancers broncho-pulmonaires. Or l'État français a autorisé l'utilisation de ce matériau, qui a largement été employé dans le secteur du bâtiment, tout en connaissant sa dangerosité. Face à l'ampleur du scandale de l'amiante, l'État a interdit son utilisation en 1997 puis mis en place en 2001 un fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante.

12