Voyage, mode d'emploi, France info

Voyagez moins cher grâce au troc de chambres d'hôtel

"Trocotel.com" et "roomroom.com" sont deux nouvelles plateformes qui permettent à tous ceux qui ont dû annuler leur voyage, de revendre leur chambre d’hôtel à d’autres internautes. Ce concept, qui existe depuis un an et demi aux Etats-Unis, débarque en France.

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(© roomroom.com)

Trocotel.com et roomroom.com. Ces deux nouvelles plateformes permettent à tous ceux qui ont dû annuler leur voyage de revendre leur chambre d’hôtel à d’autres internautes qui vont ainsi pouvoir bénéficier de tarifs moins élevés , en payant une nuitée en moyenne de 20 à 80 % moins cher que le prix du marché .

Précision importante , ce service est valable uniquement pour les réservations au tarif non annulable et non remboursable. Ce concept fonctionne déjà depuis 18 mois aux Etats-Unis grâce au portail roomertravel.com.

Rien qu’en France , on estime à 1,2 millions le nombre de nuits d’hôtels non remboursables qui sont perdues par an au frais du client qui n’a pas pu en profiter. A l’échelle européenne, ce sont plusieurs dizaines de milliers de chambres chaque soir .

Vendeurs et acheteurs doivent d’abord s’inscrire sur le site puis se créer un profil. Ensuite, avant que la plateforme d’échange mette en ligne gratuitement son annonce, le vendeur doit lui transférer le mail indiquant sa réservation. "Aujourd’hui quand vous faites une réservation en ligne, vous avez toujours un mail de confirmation, explique Michel Athénour , fondateur de RoomRoom.com. Sur la base de ce mail, nous allons construire l’offre avec le nom de l’hôtel, les dates, bref l’ensemble des détails qui constituent son offre. Et on va lui demander de valider l’offre en fixant un prix. Nous l’aidons à trouver le prix d’équilibre parce que si vous avez trois jours pour revendre votre réservation, il faut faire un discount très important, si vous avez deux mois, vous pouvez faire un rabais de 20 à 25% ça suffit".

(© trocotel)

"Quoi qu’il arrive il ne peut y avoir aucun abus car nous assistons aussi bien les vendeurs que les acheteurs, précise Etienne Merlo , co-fondateur de Trocotel.com. Nous disposons d’un service ouvert 7jours/ 7 et 24h/24 . Il permet de répondre aux questions et de trouver des solutions aux litiges qui pourraient exister".

En principe donc, pas d’arnaque

Toutes les transactions sont garanties par les deux sites qui prélèvent une commission sur le montant de la réservation une fois la vente conclue : 15% chez RoomRoom contre 12% chez son concurrent Trocotel.

 

(© trocotel)

Et ce service fonctionne pour les réservations d’hôtel à l’étranger. "Et donc si vous avez réservé une chambre à Berlin, à Madrid, à Kuala Lumpur, vous pouvez la déposer également", conclut Etienne Merlo.

EN PRATIQUE

Trocotel

Roomroom

Roomertravel

 

(© roomroom.com)