Voyage et découvertes, France info

Feuilleton : à bord du train des Steppes

Le Transsibérien, train de légende né au siècle dernier, relie Moscou et Vladivostok en une semaine en Russie. France 2 est montée à bord. 

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Huit heures du matin, c’est l’heure de la toilette pour le Transsibérien. Dehors et puis dedans. Dans le wagon numéro quatre, c’est le début d’une longue semaine de travail. Le ménage n’est pas encore terminé que déjà l’on livre les draps. 32 couchettes à préparer. Le Transsibérien est l’un des trains le plus prestigieux de Russie, la vitrine de la Compagnie des chemins de fer russes, alors tout doit être impeccable.

Contrôler et installer

La gare de Iaroslavl à Moscou. Le train est à quai. Départ, dans moins d’une heure. Dans le train, deux femmes préparent leur uniforme, elles sont hôtesses. Tout au long du voyage, elles vont alterner, 12 heures chacune. Elles contrôlent les billets à chaque étape, installent les voyageurs et s’assurent qu’ils ne manquent de rien. La nuit, dans certains wagons, sans porte ni cloison, les conversations se poursuivent à voix basse.

Le JT
Les autres sujets du JT