Un monde d'idées, France info

Vincent Cespedes : " L'ambition peut être une chance "

En France, l'ambition n'a pas bonne presse. Avec "L'ambition ou l'épopée de soi", Vincent Cespedes, philosophe et essayiste, veut redonner ses lettres de noblesse à cet état d'esprit. 

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
Olivier De LagardeRadio France

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Pour Vincent
Cespedes, l'ambition est l'une des principales causes de notre souffrance. Ce
sentiment est un tabou national. La France est très organisée sur l'échec et l'ambition
est très mal vue, c'est un "gros mot". A tel point que la philosophie française
ne traite pas de ce sujet.

Dans une société aristocratique,
il n'y a pas besoin d'être ambitieux. La naissance fait tout, il y a des
barrières. Dans une société démocratique, l'ambition devient le sujet numéro
un. On dit au fils de pauvre "Tu peux être aussi président de la
république en fonction de tes mérites, de tes compétences, de ta réussite à l'école.
".
Cette démocratisation de l'ambition a été empêchée en France.

L'ambition démonstrative et l'ambition expressive

Le philosophe et
essayiste français différencie deux types d'ambition. L'ambition démonstrative,
où il s'agit de montrer qu'on est le plus fort et l'ambition expressive, qui
est l'ambition de l'artiste et d'une certaine forme de politique fondée sur l'humanisme.

Le but de Vincent
Cespedes dans son livre est de refonder l'humanisme dans cette notion d'ambition.
L'auteur veut sortir des notions de révolution, qui ne donne pas toutes les
clés dans la mondialisation ultra-connectée d'aujourd'hui pour faire de l'ambition
le nouveau moteur d'une civilisation mondiale.

L'auteur conclut :

"Si on
comprend que l'ambition peut être une chance, elle nous sortira du marasme et
de ce sentiment atroce de l'impuissance.
".

 

 

 

 

 

 

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)