Toute dernière fois, France info

Toute dernière fois. 1972, la dernière fois où l'homme a marché sur la Lune

Tout l'été, nous revenons sur ces moments où l'histoire s'achève. Le 11 décembre 1972, Gene Cernan est le dernier homme à poser le pied sur la Lune.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
Thomas SnégaroffRadio France

Mis à jour le
publié le

Eugene A. Cernan en décembre 1972, lors de la dernière mission Apollo sur la Lune.
Eugene A. Cernan en décembre 1972, lors de la dernière mission Apollo sur la Lune. (NASA)

Il y a 48 ans, en 1969, Neil Armstrong devenait le premier homme à marcher sur la Lune. Les missions Apollo se sont succédées jusqu'en 1972, dernier vol habité vers le satellite de la Terre. Et les derniers pas d'un homme sur la Lune.

Le 14 décembre 1972, Gene Cernan porte sa combinaison blanche et son scaphandre. Il entre doucement dans le module lunaire d’Apollo 17. À son équipage, au centre de commandement de Houston et au monde, il envoie le dernier message d’un homme depuis la Lune : "Ici Gene, je suis sur la surface. Et tandis que je fais les derniers pas de l’homme sur cette surface, rentrant à la maison pour un certain temps qui, je l’espère, ne sera pas trop long. L’Amérique a forgé le destin de l’homme pour demain. Nous repartons comme nous sommes venus et si Dieu le veut, nous reviendrons : avec paix et espoir pour toute l’humanité. Dieu bénisse l’équipage d’Apollo 17. "

La fin d'un "show télévisé lunaire"

S’il quitte la Lune, Cernan sait aussi que cette mission est la dernière du programme Apollo, celui qui avait, trois plus tôt, conduit le premier homme sur la Lune. Et réalisé le rêve de Kennedy. Un journaliste : "Il y a deux bonnes raisons de regarder attentivement ces images, de les fixer dans sa mémoire. D'abord elles sont certainement l'une des plus belles réussites de ce que l'on peut appeler le show télévisé lunaire. Ensuite, et surtout, il est à craindre que vous ne puissiez les revoir avant longtemps. C'etait hier soir le décollage du LEM avec à son bord les astronautes Cernan et Schmitt. Au nom de l'humanité, les deux hommes ont dit plus qu'un au revoir à la Lune. Ce départ contenait l'émotion des adieux."

Les missions suivantes seront annulées

Douze astronautes américains ont marché sur la Lune. Ces hommes ont fait avancer l’humanité et offert à l’Amérique un avantage décisif dans la course à l’espace. Mais l’intérêt géopolitique s’est émoussé. L’intérêt scientifique aussi. À l’origine, Apollo 18, 19 et 20 devaient également aller sur la Lune mais les restrictions budgétaires ont contraint à annuler les missions. Les priorités des États-Unis ont changé : il y a les dispositifs sociaux, mis en place par le président Lyndon Johnson dans le cadre de sa guerre contre la pauvreté, et il y aussi l’interminable et coûteux conflit vietnamien. Jamais des hommes n’étaient restés aussi longtemps sur la Lune. Gene Cernan et Harrison Schmitt y restèrent trois jours, là où Armstrong n’y avait passé que quelques heures. En décembre 1972, les deux astronautes font trois sorties extravéhiculaires de sept heures chacune. Un total de 35,4 km est parcouru. 110 kg de roches lunaires sont ramassées.

Les Soviétiques ne parviendront jamais à aller sur la Lune. Ils devront se contenter d’y envoyer des sondes. Leur retard technologique éclatait au grand jour. Quarante-cinq ans plus tard, aller sur la Lune n’est plus une priorité. Et si l’on y retourne un jour, il s’agira certainement d’une étape, d’un relais, vers une direction bien plus lointaine…la planète Mars.

Eugene A. Cernan en décembre 1972, lors de la dernière mission Apollo sur la Lune.
Eugene A. Cernan en décembre 1972, lors de la dernière mission Apollo sur la Lune. (NASA)