Tout et son contraire, France info

Tout et son contraire. Imany : "Je suis devenue maman malgré l'endométriose"

La chanteuse Imany est l'invitée de Philippe Vandel dans "Tout et son contraire".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoPhilippe VandelRadio France

Mis à jour le
publié le

La chanteuse Imany à la cérémonie des César à Paris, le 24 février 2017.
La chanteuse Imany à la cérémonie des César à Paris, le 24 février 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)

À 37 ans, Imany a déjà eu plusieurs vies. Un temps athlète à l'Insep, mannequin, relookeuse à New-York, serveuse, elle est aujourd'hui compositrice et chanteuse : "J'ai même distribué des tracts dans les rues new-yorkaises déguisée en perroquet, raconte-t-elle amusée. Le déguisement était horrible, trop petit et je me faisais insulter."

Cinq ans après la sortie de son premier album, elle est sur le point de remonter sur scène pour le second, The Wrong Kind of War. "Une tournée avec mon groupe, huit personnes, précise-t-elle. Il y aura des grandes salles, des plus petites, des festivals, des scènes à l'étranger. Je suis assez gâtée !" Un album déjà marqué par le succès d'une chanson. Plus précisément le succès du remix de l'un de ses titres, "Don't Be So Shy", repris par les DJ russes Filatov&Karas, devenu numéro un des ventes dans 20 pays, pendant l'été 2016 : "J'ai l'habitude de voir mes titres remixés dans l'Est de l'Europe, raconte Imany. Mais là, j'ai trouvé que l'orchestration changeait quand même le sens de la chanson. A la base, elle est très sensuelle, très douce, et d'un coup, là, on se désape, on n'a pas le temps de discuter..."

J'ai pourri les vacances de beaucoup de gens ! Quand un titre passe 10-15 fois par jour, partout...

Imany

franceinfo, Tout et son contraire

Née à Martigues, grandie à Istres, Imany est fille d'un militaire, pompier dans l'armée de l'air. Imany avoue que ça lui "a forgé un sacré caractère" d'autant qu'elle est passé par "une école militaire de jeune fille, dès l'âge de 10 ans" : la Maison des Ailes, institution pour jeunes filles qui a existé de 1942 à 1995. "C'était le salut au drapeau, marcher au pas, chanter la Marseillaise, mais aussi l'art de passer la serpillière, faire la tarte aux pommes et le lit au carré. L'armée pour les enfants !" 

Aujourd'hui Imany est particulièrement engagée dans le combat contre l'endométriose. Une maladie qui la touche personnellement :"Cela vous donne des règles tellement douloureuses que vous ne pouvez pas sortir du lit, détaille-t-elle. C'est aussi des douleurs pendant les rapports sexuels, c'est la première cause d'infertilité en France." La chanteuse est parvenue à tomber enceinte, et est aujourd'hui maman d'un petit garçon : "C'est une touche d'espoir et, à la fois, je ne tiens pas à être cet espoir. Entre 60 et 70% des femmes touchées par l'endométriose n'auront jamais d'enfant. Je ne veux pas donner de faux espoirs. Il faut se construire et accepter la situation telle que la vie vous l'apporte."

La chanteuse Imany à la cérémonie des César à Paris, le 24 février 2017.
La chanteuse Imany à la cérémonie des César à Paris, le 24 février 2017. (THOMAS SAMSON / AFP)