Tout et son contraire, France info

Denis Podalydès : "Si j’avais été président de la République, j’aurai été comme François Hollande"

Denis Podalydès est comédien de théâtre, sociétaire de la Comédie française. Il est l’invité de Philippe Vandel dans "Tout et son contraire".

avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Denis Podalydès
Denis Podalydès (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

Denis Podalydès fait tout : il est comédien de théâtre, sociétaire de la Comédie française depuis 2000, il est également acteur de cinéma, et aussi metteur en scène.

Il ne peut plus jouer Cyrano

Denis Podalydès a mis en scène la pièce Cyrano de Bergerac, jouée mardi 4 juillet sur la scène de la Comédie française et retransmise en direct dans plus de 300 cinémas en France et à l'étranger. Denis Podalydès, qui répète qu’il adorerait jouer dans des films de cape et d’épée, n'a jamais interprété le rôle de Cyrano. "C’est moi qui ait voulu mettre en scène Michel Vuillermoz dans le rôle de Cyrano. Dès lors, je ne voulais plus jouer Cyrano parce que Michel Vuillermoz est pour moi le Cyrano idéal. Je pense que je ne pourrai pas faire mieux", explique-t'il.

Il s'identifie à François Hollande

En novembre 2016, alors que François Hollande était au plus bas dans les sondages de popularité, Denis Podalydès a soutenu publiquement le président de la République, en signant une tribune contre le Hollande-bashing. "Dès qu'il a accédé au pouvoir, je me suis un peu identifié à lui, raconte Denis Podalydès, je me suis dit si j’avais été président de la République, j’aurai été comme ça. J’aurai fait ce qu’il a fait, j’aurai dit ce qu’il a dit, avec les erreurs et les choses assez belles. Cette idée m'a poursuivi pendant tout le quinquennat, et je l'ai encore. Je suis peut-être le seul et l'unique qui ce soit identifié à François Hollande. »

Il a mal commencé au cinéma

Denis Podalydès voulait d’abord être écrivain. À l'époque où ses camarades couraient derrière les filles, lui rêvait d'être publié dans la Pléiade. Finalement, il est devenu comédien, d’abord au théâtre. Sa première expérience sur un tournage de cinéma a été cuisante. C'était en 1985 pour Conseil de famille de Costa-Gavras : "Je suis allé sur le plateau de tournage avec Johnny Hallyday, Fanny Ardant, etc. J’étais persuadé qu’on venait de m’engager et qu'on voulait faire une photo de moi pour voir si je pouvais ressembler au petit garçon du film. Je suis resté sur le plateau tout l’après-midi, attendant qu’on vienne me dire de tourner. Je m’étais totalement mépris sur la situation. Un assistant, surpris de me voir encore là, m’a dit : 'on te rappellera', et on m’a jamais rappelé", raconte-t'il.

Denis Podalydès
Denis Podalydès (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)