T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Du poil aux pattes !

L'animatrice de l'émission "Une ambition intime" sur M6 répond à une interview dans le magazine "Paris Match" du 27 octobre. Il est question dans l'entretien de pilosité, une information au poil pour Guy Birenbaum.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
Radio France

Mis à jour le
publié le

Karine Le Marchand au 27e Téléthon à Saint Denis, le 7 décembre 2013
Karine Le Marchand au 27e Téléthon à Saint Denis, le 7 décembre 2013 (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Karine Le Marchand fait la une de Paris Match avec une photo très glamour et ce titre : " Karine Le Marchand désarme les politiques. Avec elle, ils tombent le masque ". Le sujet repose sur son émission d'entretiens avec des politiques Une ambition intime. L'écrivaine Christine Orban la questionne pour le magazine et met les pieds dans le plat : "Vous jouez de la séduction : sandales, décolleté pour obtenir des confidences intimes". Extrait de la réponse de Karine Le Marchand : "On m’a reproché d’avoir mis de la crème sur mes jambes épilées ! Pour être crédible, il faudrait interviewer un président avec du poil aux pattes ?". D’abord une précision. Quand Karine Le Marchand dit : "Pour être crédible, il faudrait interviewer un président avec du poil aux pattes ?", il ne s’agit pas d’un président avec du poil aux pattes, mais bien de ses poils aux pattes, à elle. Ce préalable posé, je reviens à la question: " Pour être crédible, il faudrait interviewer un président avec du poil aux pattes ?." La réponse est non.

Nul besoin d’avoir du poil aux pattes pour être crédible

Je dirai même plus, il y a pas de journalistes hommes qui ont du poil aux pattes. Ces journalistes poilus interviewent les présidents depuis de longues années et pourtant ils ne sont pas crédibles du tout. Mais Karine Le Marchand n’en reste pas là et la suite de sa réponse pourrait faire du bruit. Karine Le Marchand balance en disant : "Certaines femmes journalistes ont eu des relations amicales ou amoureuses avec des hommes politiques et ont feint de les connaître à peine sur le plateau. Ce n’est pas mon cas".  Elle ne donne pas de noms, mais surtout Karine Le Marchand ne dit pas si ces femmes journalistes qui ont eu des relations amicales ou amoureuses avec des hommes politiques avaient du poil aux pattes. Ni si elles y pensaient… en se rasant ? 

Le dicton du jour :

 À la Sainte Emeline, je me crème et je m’épile, ainsi mes questions seront moins câlines.


Poil aux pattes ! par franceinfo

Karine Le Marchand au 27e Téléthon à Saint Denis, le 7 décembre 2013
Karine Le Marchand au 27e Téléthon à Saint Denis, le 7 décembre 2013 (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)