T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Un logiciel qui pourrait aider Emmanuel Macron à simplifier son vocabulaire

Une équipe israélienne vient de créer un logiciel pour simplifier les textes scientifiques, le De-Jargonizer. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron à Athènes, le 7 septembre 2017.
Emmanuel Macron à Athènes, le 7 septembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Imbéciles ! Idiots ! Benêts ! Vous ne comprenez rien. J’en ai vraiment marre, marre, marre de travailler avec des gens comme vous ! Ce n’est pas compliqué quand même de comprendre ce que le président Macron dit.

Je ne vais pas recommencer, encore, à propos des "fainéants". Si, tous autant que vous êtes, vous n’avez toujours pas compris que le président Macron ne parlait pas de nous, les Français, mais qu’il parlait de tous ceux qui n’ont rien fait dans toute l’Europe pour réformer… REFORMER, R-E-F-O-R-M-E-R, vous le comprenez ce mot ou il vous passe aussi au-dessus du ciboulot ?

Et vous tous qui allez manifester aujourd’hui, sous la pluie, vous n’avez pas compris non plus que les ordonnances et la refonte du Code du travail, c’est pour votre bien ? C’est exténuant quand même de devoir tout expliquer à des gens qui ne font aucun effort et qui n’ont pas le niveau…J’allais craquer, vraiment, quand la lecture sur Internet d’un article du journal suisse Le Temps m’a fourni "la" solution. 

Une équipe israélienne vient de créer un logiciel pour simplifier les textes scientifiques. Pour les rendre accessibles au grand public. C’est tout bête : ce logiciel nommé De-Jargonizer colore les mots dans l’article selon leur fréquence d’utilisation dans la langue courante. Si le mot n’est quasiment jamais employé, il apparaît en rouge. Si son utilisation est peu fréquente, en orange.

C’est donc tout simple de savoir à quels endroits du texte, il faut être plus explicite pour que les veaux et les neuneus comprennent… Alors, si ça ne vous ennuie pas, je vais m’adresser quelques instants au président Macron.

Monsieur le Président, Eminence, Votre Sainteté, Votre Grâce, Votre Puissance, vous dont la pensée complexe n’est pas adaptée aux misérables cloportes que nous sommes, je me mets à votre service et je sollicite de votre immense bienveillance une audience pour venir vous présenter ce logiciel qui permettra à notre médiocrité crasse de se hisser à peu près au niveau de Votre Hauteur."

Le dicton du jour

A la sainte Apollinaire, il faut tout faire pour que la pensée complexe s’éclaire.

Emmanuel Macron à Athènes, le 7 septembre 2017.
Emmanuel Macron à Athènes, le 7 septembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)