T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Parle à ma main, Donald

Une poignée de main, semble-t-il violente du président des Etats-Unis au Premier ministre japonais fait énormément parler d'elle sur les réseaux sociaux. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Le président des Etats-Unis Donald Trump serre la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe, à la Maison-Blanche, à Washington; le 10 février 2017.
Le président des Etats-Unis Donald Trump serre la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe, à la Maison-Blanche, à Washington; le 10 février 2017. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Rassurez-vous je n’ai aucune prétention en matière de politique internationale. J’ai juste remarqué comme tout le monde que le nouveau président des Etats-Unis a parmi ses très nombreuses qualités, une spécialité très gênante. Il serre la main à ceux qui lui rendent visite d’une manière très désagréable.

Vous savez qu’au début ou à la fin des entretiens les sommités posent ensemble, assis ou debout, pour les photographes en se serrant la main et là avec Trump c’est vraiment n’importe quoi.  Alors si tout le monde a remarqué ça, ces jours-ci c’est à cause des images qui tournent en boucle, celles de la poignée de main de Trump, il y a une semaine, avec le premier ministre japonais Shinzo Abe à la Maison Blanche.

"C'est moi le chef !"

En gros, pour faire simple, Trump lui serre la paluche en lui tirant la main vers lui et le verrouille pendant de longues secondes, jusqu’à ce qu’il se décide à la lâcher. Une vraie pince et surtout un geste insupportable de mâle dominant.  Pour éviter ce genre de désagrément, le Huffington Post sort la vidéo parfaite d’un professeur américain d’une académie fameuse de ju-jitsu, l’art martial japonais. Vidéo qui permet d’échapper aux poignées de main gênantes de Donald Trump. C’est tout simple, comme Trump tire vers lui la main qu’on lui propose, il suffit de se laisser attirer, d’aller vers lui. D’enrouler le bras libre autour du coude de Trump et de bloquer son poignet avec une petite clé toute simple dite du cou de l’oie, pour se libérer.

Ça marche très bien. Alors évidemment le prof d’arts martiaux qui n’est pas fou, lui, explique bien qu’il ne faut surtout pas faire ça au Président des Etats-Unis. Il a raison c’est quand même un coup à se faire couper en rondelle par les agents des services secrets. Alors il y a aussi une autre manière, beaucoup plus française, de résister :

Le dicton du jour

À la Saint Alexis, les arts martiaux c’est parfois plus utile que la diplomatie.


Parle à ma main Donald par franceinfo

Le président des Etats-Unis Donald Trump serre la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe, à la Maison-Blanche, à Washington; le 10 février 2017.
Le président des Etats-Unis Donald Trump serre la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe, à la Maison-Blanche, à Washington; le 10 février 2017. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)