T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Pan !

Un tireur d'élite a accidentellement tiré un coup de feu pendant le discours du président Hollande, lors de l'inauguration de la ligne LGV Tours-Bordeaux, mardi, à Villognon. Accident qui a blessé legerement deux personnes.Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

François Hollande, président de la République pendant son discours sur l\'inauguration de la ligne \"Sud Europe Atlantique\", à Villognon (Charente), le 28 février 2017.
François Hollande, président de la République pendant son discours sur l'inauguration de la ligne "Sud Europe Atlantique", à Villognon (Charente), le 28 février 2017. (YOHAN BONNET / AFP)

On en parle beaucoup, de ce coup de feu accidentel qui a fait deux blessés mardi 28 février, à Villognon, en Charente, en plein discours du président Hollande. Apparemment c’est un tireur d'élite du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie nationale qui aurait trébuché en voulant changer de position de tir. Et là, pan ! Deux blessés. Ça la fout très mal. On dirait un peu un épisode du Gendarme de Saint-Tropez. Je n’aurais pas été étonné de voir débarquer Galabru, l’adjudant Gerbert et s’engueuler avec Cruchot-De Funès. Surtout, et c’est là le plus incroyable, ce coup de feu parti par erreur n’est pas une première sous le quinquennat Hollande.

En avril 2015, Le Monde avait révélé qu’un coup de feu avait été tiré à l'intérieur même du palais de l’Elysée. Un tir parti par erreur. Une balle de calibre 9 mm provenant d’un pistolet Glock, de l’un des agents du Groupe de sécurité et de protection de la présidence de la République, le GSPR. Le projectile, tiré dans des toilettes situées au rez-de-chaussée du palais par l’un des policiers chargés de protéger le président, avait ricoché avant de se ficher dans le mur. Avouez que deux coups de feu qui partent par erreur dans le quinquennat d’un seul président, ça fait beaucoup.

Pas de bol

Comme si le président Hollande portait la scoumoune, la malchance, la poisse. Et là je ne parle pas du malheureux parachutiste de l'équipe de France militaire qui avait chuté en atterrissant devant la tribune présidentielle le 14 juillet 2012. Il s’était quand même fait une fracture du tibia-péroné. Et j’en oublie. Quand le président va quitter l’Elysée, je suggère donc cette musique pour accompagner son départ.

WARNER CHAPPELL MUSIC FRANCE

Le dicton du jour

À la Saint Aubin, il est grand temps que François Hollande quitte le turbin.


Pan ! par franceinfo
RADIO FRANCE / FRANCE INFO

François Hollande, président de la République pendant son discours sur l\'inauguration de la ligne \"Sud Europe Atlantique\", à Villognon (Charente), le 28 février 2017.
François Hollande, président de la République pendant son discours sur l'inauguration de la ligne "Sud Europe Atlantique", à Villognon (Charente), le 28 février 2017. (YOHAN BONNET / AFP)