T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Nus comme des vers

Il existe des collectifs d'hommes nus qui lisent à haute voix des extraits de livres. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Statue exposée au musée du Louvre, à Paris.
Statue exposée au musée du Louvre, à Paris. (GODONG / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)

Je ne peux pas vous expliquer par quels chemins très détournés je suis arrivé ce lundi matin sur la page Facebook d’un collectif nommé "Naked Boys Reading", c’est-à-dire littéralement " Des hommes nus qui lisent". Ces hommes nus qui lisent sont installés depuis 2012 à Londres, à l’hôtel Ace, dans le quartier de Shoreditch  où on peut aller les écouter lire des textes littéraires nus deux fois par mois. Il y a également des salons littéraires dans d’autres villes et pas seulement en Angleterre puisqu’il y avait une lecture d’hommes nus qui lisent à Berlin, dimanche soir. La prochaine est à Londres mercredi et ça coûte entre six et dix euros.  Alors vous allez me dire mais quel est le but de lire des textes nus ou pire d’aller voir des mecs nus déambuler à poil et lire de la littérature ? 

D’après ce que j’ai pu comprendre de ces performances, être nu permettrait une interprétation différente des textes. Je veux bien le croire. Je pense que si je devais chroniquer nu, tous les matins, mon interprétation de mon texte serait très différente. Et encore je suis assis. Alors forcément la nudité renvoie à la vérité. On ne peut rien cacher de soi. Du coup, je me disais que puisque lundi soir sur TF1 cinq candidats à la présidentielle, sélectionnés par les sondages ont décidé de nous faire croire qu’ils allaient nous dire la vérité sur eux et sur leur programme, on pourrait gagner du temps et en savoir vraiment plus s’ils se présentaient à nous dans le plus simple appareil.  "Le grand débat de la candidate et des candidats nus" ça serait quand même un grand moment de télévision. Ou pas. En fait, je ne suis pas vraiment certain que j’ai envie de regarder les candidats à la présidentielle nus. Même si à mon avis, au point où nous en sommes arrivés, ça finira comme ça un jour, avec un générique de ce genre:

Le dicton du jour

 À la Saint Herbert, les candidats sont nus comme des vers.

 

Statue exposée au musée du Louvre, à Paris.
Statue exposée au musée du Louvre, à Paris. (GODONG / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)