T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Les bons baisers de Laurent Wauquiez et de Xavier Couture

Laurent Wauquiez est candidat à la présidence des Républicains. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum .

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

(BORIS HORVAT / AFP)

C’est un jour merveilleux. Depuis des mois, depuis la présidentielle, la droite était en lambeaux. La défaite de François Fillon et les législatives avaient ravagé Les Républicains qui ne savaient plus où ils habitaient. Mais c’est fini. Enfin, vendredi 1er septembre, un homme s’est levé et il est à la une du Figaro. Son nom il le signe à la pointe de l’épée, d’un "W" qui veut dire Wauquiez. Wauquiez, Wauquiez... Vainqueur, tu l'es à chaque fois.

Une pleine page, cinq colonnes pour annoncer sa candidature à la présidence des Républicains. Souriant comme un vendeur dans une pub de bagnole, costard foncé sans cravate, mains sur les hanches, une montre énorme mais sportive au poignet droit, Wauquiez est à fond dans l’interview qu’il donne au Figaro, d’où le titre, "La droite est de retour" Chouette ! Alors j’en étais là quand je découvre que dans La Croix aussi, Laurent Wauquiez est en une, il a sa pleine page et sa photo en chemise blanche, où il regarde au loin. Du coup, je lis "Chaussures de marche aux pieds, Laurent Wauquiez devrait déclarer sa candidature ce dimanche, à l’occasion de sa traditionnelle ascension du mont Mézenc, en Haute-Loire". Mettez-vous d’accord les gars.

Une interview d'un autre style

Là, je change de canard, je me dis que je vais allez vérifier dans Libération et je tombe sur ces mots : "J’ai été élevé dans le cul. Tout à coup après 68, on a eu le droit de baiser. Alors, j’ai beaucoup baisé. Et je continue, j’adore." Alors là, je me dis, quand même, on me l’a changé mon Wauquiez. Je sais bien qu’il a avoué un jour dans l’émission d’Ardisson qu’il regardait YouPorn comme tout le monde, mais bon. De là à expliquer qu’il adore baiser !

Je reprends mon Libération, je chausse mes lunettes, je remonte les yeux dans la page et je m’aperçois que je me suis totalement planté. Le gars qui pose dans Libération a bien un costard foncé, il a bien une chemise blanche, il n’a pas de cravate mais ce n’est pas Laurent Wauquiez. C’est Xavier Couture, le numéro deux de France Télévisions ! C’est lui qui adore baiser ! Le jour où les politiques parleront vrai comme les gens de la télé, peut-être que l’envie reviendra.

Le dicton du jour

À la saint Gilles, j’ai trouvé la recette aphrodisiaque pour que la droite reprenne ses billes.

(BORIS HORVAT / AFP)