T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Le journaliste Bruno Roger-Petit passe de l'autre côté du miroir

Le journaliste-blogueur Bruno Roger-Petit devient conseiller et porte-parole de la présidence de la République. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Le journaliste Bruno Roger-Petit sur le plateau de l\'émission \"C Politique\" sur France 5, le 6 novembre 2016.
Le journaliste Bruno Roger-Petit sur le plateau de l'émission "C Politique" sur France 5, le 6 novembre 2016. (IBO/SIPA)

Je ne comprends plus rien. Je suis largué. D’un côté dans les journaux du matin, mercredi 30 août, il y a des femmes et des hommes politiques qui deviennent chroniqueurs, débatteurs à la télévision ou à la radio. Aurélie Fillipetti, Henri Guaino, Jean-Pierre Raffarin, Raquel Garrido. De l’autre, il y a un journaliste peu connu du grand public nommé Bruno Roger-Petit qui devient porte-parole de l’Elysée. Vous mélangez tout ça et ça donne des kilos de commentaires. Les idiots utiles qui regardent le doigt quand le doigt montre la lune font semblant d’avoir découvert un énorme secret.

La frontière est parfois mince entre ceux qui sont payés pour agir et ceux qui sont payés pour commenter l’action de ceux qui agissent. Ils voyagent ensemble, ils petit-déjeunent ensemble, ils goûtent ensemble, ils dînent ensemble, parfois même ils couchent ensemble, et vous voudriez que les barrières ne cèdent jamais et que chacun reste dans son pré ? Il faut ne rien connaître à la nature humaine pour être surpris.

Passer de l'autre côté

Il n’empêche qu’en dépit de cette évidence, il y a débat. Et dans Le Parisien quand il y a débat, on interroge des experts en débat. Et devinez à qui la question est posée ce matin dans Le Parisien ? Notre Jean-Michel Aphatie national, qui trouve que c’est bien que des politiques deviennent commentateurs. En revanche, le voyage dans l’autre sens, celui de Bruno Roger-Petit, du journalisme à la politique, choque Jean-Michel Aphatie. J’archive cette interview, elle pourra me resservir. Qui sait si un jour emporté par son élan, Jean-Michel ne finira pas de l’autre côté du miroir ? Il ferait un magnifique député des Basses-Pyrénées.

En vérité, la porosité entre l’action et le commentaire est partout. Prenez Christine Angot, l’écrivain. A partir de samedi soir, elle critiquera d’autres auteurs dans On n’est pas couché, l’émission de Laurent Ruquier. Elle va passer de l’autre côté du miroir. Et la vérité, c’est qu’un jour ou l’autre, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, tout le monde rêve de passer de l’autre côté du miroir.  

Le dicton du jour

À la Saint Fiacre, attention, de l’autre côté, sur l’autre rive, ça peut finir en massacre. 

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Le journaliste Bruno Roger-Petit sur le plateau de l\'émission \"C Politique\" sur France 5, le 6 novembre 2016.
Le journaliste Bruno Roger-Petit sur le plateau de l'émission "C Politique" sur France 5, le 6 novembre 2016. (IBO/SIPA)