T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Et si on faisait silence ?

La campagne présidentielle touche à sa fin et les débats et commentaires qui vont avec aussi. Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Préparatifs du débat de la présidentielle, le 4 avril 2017.
Préparatifs du débat de la présidentielle, le 4 avril 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Je ne sais pas dans quel état vous êtes à quelques jours de la fin de cette présidentielle totalement barrée, mais moi je suis fatigué, et surtout lassé du bruit. J’ai l’impression d’avoir passé des mois enfermé avec des canaris ou des perruches qui ne s’arrêtent jamais de chanter… Sauf quand on leur met une couverture sur leur cage la nuit, pour enfin leur imposer le silence.

Il y a le bruit des politiques, qui parlent tout le temps depuis… je ne sais plus quand. Le bruit des commentateurs, qui commentent le bruit des politiques et le bruit des autres commentateurs. Le bruit des internautes sur le web et les réseaux sociaux, qui commentent le bruit des politiques mais qui commentent aussi les commentaires des commentateurs qui commentent les politiques et aussi les commentaires des autres internautes. Ça ne s'arrête jamais.

Du coup, je rêve d’une cure de silence. 48 heures de silence. Se retrouver seul dans un lieu protégé, faire une sorte de retraite sans smartphone, sans tablette, sans ordinateur, sans télévision, sans collègue de bureau, sans famille, sans rien, sans bruit ! Tiens si on se taisait là tous…

Avouez que ça fait du bien. Ce soir si j’étais Mme Le Pen ou M. Macron, je tenterais un coup. Plutôt qu’une punchline, une réplique qui tue, genre "vous n’avez pas le monopole du cœur", plutôt qu’une anaphore genre "moi président" qu’on a tellement répétée pendant cinq ans, tout d’un coup, je m’arrêterai de parler… J’imposerais le silence à mon adversaire et aux deux journalistes qui de toute façon ne serviront à rien… Ce serait bien non ?

Préparatifs du débat de la présidentielle, le 4 avril 2017.
Préparatifs du débat de la présidentielle, le 4 avril 2017. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)