T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Ces "petits candidats" aux législatives

Dans un édito, Le Point rend hommage aux petits candidats des législatives. Ça n'a pas échappé à Guy Birenbaum. 

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Un enfant derrière une urne  dans un bureau de vote d\'Authon, dans le Nord de la France. 
Un enfant derrière une urne  dans un bureau de vote d'Authon, dans le Nord de la France.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Ce matin, j''ai un peu le blues à cause d’un joli papier de Patrick Besson dans Le Point. Son éditorial est intitulé "Petits candidats" et l’écrivain se consacre à ces touts petits candidats qui se sont présentés aux législatives à Paris, sans la moindre chance d’être élu. Il a raison, Besson. Alors que nous passons des heures, depuis quelques jours, à disserter sur de parfaits inconnus qui eux ont été élus ou nommés ministres, mercredi 21 juin, nous avons totalement zappé des dizaines voire des centaines de candidats qui ont passé des semaines à battre la campagne pour rien. Sans aucune chance. Juste pour la beauté du geste, l’envie de politique et l’amour du débat.

Je voudrais donc que ce jeudi matin, nous ayons une pensée pour Eric Levavasseur, (candidat de l’alliance royale) ; trois voix. Blandine Crépy (extrême droite) ; une voix. Alexandre Hayek (candidat divers) ; zéro voix. Iman El Gohary (Divers droite) ; une voix. Emmanuel Debanne (divers) ; zéro voix. Léontine Chard (écologiste) ; une voix. Carla Arenas (écologiste) ; zéro voix…. Vous vous rendez compte qu’il y en a qui ne n’ont même pas voté pour eux ? Cet altruisme ? Ce désintéressement ? Cette classe. Et que dire de toute cette énergie, de tout cet argent dépensé ?

Le devenir des affiches de campagne 

Tout ce papier, toutes ces professions de foi, tous ces bulletins de vote imprimés pour rien, pour personne. Toutes ces affiches collées, arrachées et recollées encore sur les panneaux électoraux. Et toutes les affiches qui restent en rab. Que deviennent les affiches de campagne qui n’ont pas servi ? Où sont-elles stockées ? Sont-elles roulées ? Sont-elles broyées ? Recyclées ? Ou alors oubliées à jamais dans des caves, des bureaux perdus ? Le bureau des affiches non collées, c’est poétique non ? Avec sa ou son préposé qui les archive et les conserve. Ou alors ces affiches sont-elles rendues à nos petits candidats qui tapissent leurs appartements avec ou les offrent à leurs familles, à leurs conquêtes ? C’est super pour draguer : "Viens chez moi, chéri(e) et je te montrerai mes affiches électorales…" Je les aime, moi, ces petits candidats, même s’ils ont été un peu justes, un peu "short"

Le dicton du jour 

A la Saint Alban, vive les petits candidats ! Surtout si leurs scores ne sont pas probants.

 
T'as vu l'info ? Ces "petits candidats" aux... par franceinfo

Un enfant derrière une urne  dans un bureau de vote d\'Authon, dans le Nord de la France. 
Un enfant derrière une urne  dans un bureau de vote d'Authon, dans le Nord de la France.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)