Question d'immobilier, France info

L'immobilier de luxe se porte bien !

Le marché de la résidence secondaire est plutôt sinistré. Mais il existe des exceptions régionales et des catégories qui se portent bien. Notamment l'immobilier de luxe. Le point avec Jean-Michel Guérin, du site d'annonces immobilières PAP.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Villa de luxe © Maxppp)

Le cabinet Barnes, spécialisé dans ce type de transactions vient de rendre une étude sommaire qui prends le pouls de ce marché de niche.

  Il s'agit de biens qui se situent au bord de la mer bien sûr, mais aussi de biens qui portent en eux une touche d'élégance ou de savoir-vivre français. Donc, les vignobles arrivent un peu en tête de ce palmarès puisqu'ils attirent des investisseurs étrangers, des Russes et des Chinois notamment, mais aussi des industriels français qui ont revendu leur affaire et disposent de liquidités importantes. Les châteaux arrivent aussi en bonne place, surtout s'ils inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques puisque, moyennant quelques contraintes, ils permettent de bénéficier d'avantages fiscaux conséquents, notamment avec le dispositif "Loi Malraux". De même l'investissement en forêt bénéficie d'un dispositif fiscal attrayant. C'est donc idéal pour recycler l'argent issu de la revente d'une entreprise !! On trouve aussi de vastes domaines de chasse, et, en dernière position, les chalets à la montagne.

Et certains, d'où qu'ils viennent cherchent à rentabiliser leur investissement.**** C'est un réflexe qu'ont, notamment beaucoup d'américains. Idéalement, un vignoble, outre le plaisir qu'il procure, peut rapporter, mais il peut aussi s'agir de la restauration d'un lieu prestigieux pour en faire un espace de réception, voire un hôtel.

 

Tirez  sur votre bourse, messieurs les Anglais  même si vous n’êtes pas les premiers.

 

O n parle de biens d'exception, très rares, ou avec un cachet historique unique. Alors, pour un vignoble, cela peut commencer aux alentours de 1.500.000 €, mais généralement, on est au-delà des 10 M€. Pour donner quelques exemples, des villas au cap d'Antibes se négocient entre 25.000 et 45.000 € le mètre carré. Mais, on trouve bon nombre de biens dont le prix oscille sur la barre des cinq millions d'€uros, et aussi quelques biens d'exception à des prix presqu'abordables.. Ainsi, en Bourgogne, un château du XIXe siècle sur 7 hectares, et d'une surface de 850 m² habitable est à vendre pour 750.000 €uros.

 

 

(Villa de luxe © Maxppp)