Planète Géo, France info

Planète Géo : Angkor, site mythique du Cambodge, fabuleux héritage

Se perdre dans la jungle des temples d'Angkor : le site antique cambodgien attire les foules mais garde son caractère sacré, dans un pays en pleine expansion.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
Radio France

Mis à jour le
publié le

Moines bouddhistes devant un temple d'Angkor.
Moines bouddhistes devant un temple d'Angkor. (KIKE CALVO/NATIONAL GEOGRAPHIC C / NATIONAL GEOGRAPHIC CREATIVE)

Angkor, site sacré, demeure des dieux de l’hindouisme et du bouddhisme.

A 30 kilomètres au nord de Sien Reap, s'étend le plus grand site archéologique du monde (plus de 40.000 hectares), avec 387 temples sculptés, éparpillés dans la forêt tropicale. Sur les murs en grès ou en latérite, surgissent des visages de pierre aux sourires énigmatiques.

Fabuleux héritage pour les Cambodgiens 

Le site est le reflet d’un vaste empire qui a dominé pendant 500 ans, entre le IXe et le XVe siècle l'actuel Cambodge. L’héritage de cette culture khmer reste important encore aujourd’hui parmi les Cambodgiens, pas seulement pour des raisons religieuses d’ailleurs.

Un héritage vieux de plusieurs siècles, dans un pays en pleine expansion : le Cambodge est gagné par la fièvre des investissements spéculatifs ; Phnom Penh, la capitale, se farde de gratte-ciel. 

Mais aujourd’hui, Angkor est victime de sa grande beauté : la surfréquentation touristique a fait fuir les moines bouddhistes qui venaient nourrir et vêtir les statues sacrées. Les robes safran ont laissé place aux perches à selfie.

Source de richesse pour le pays

Le site classé par l'UNESCO reste très vivant : autour des temples, toute une population réussit à vivre grâce au tourisme."L'an dernier, Angkor avec plus de deux millions de visiteurs, a rapporté à l'Etat autant que la billetterie du Château de Versailles" .

"Mais dès qu’on s’éloigne du site, on tombe sur des villages très pauvres, raconte Aline Maume : dans certains bourgs, les enfants vivent sans leurs parents, partis travailler dans les usnes de textile en ville.

Une grande pauvreté persiste au Cambodge, un pays, par ailleurs, en pleine expansion économique. 20% de la population vit avec un dollar par jour, selon la Banque Mondiale.

La reporter Aline Maume et le photographe Clément Imbert du magazine Géo nous emènent hors des sentiers battus, à la découverte d'autres temples enfouis dans la jungle.

Moines bouddhistes devant un temple d'Angkor.
Moines bouddhistes devant un temple d'Angkor. (KIKE CALVO/NATIONAL GEOGRAPHIC C / NATIONAL GEOGRAPHIC CREATIVE)