On s'y emploie de Philippe Duport, France info

Une "grande école du numérique" pour pallier la pénurie de développeurs informatiques

François Hollande l'avait annoncé en février dernier. Une "grande école du numérique" pour former des jeunes, en priorité issus de quartiers en difficulté, à ces métiers qui manquent de bras. Un rapport sur la mise en oeuvre de ces formations est rendu ce jeudi après-midi au président de la République.

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(école informatique - photo prétexte © Maxppp)

Il y en a déjà beaucoup, des Simplon, des Webacademy, des Webforce3, des écoles 42, la structure parrainée par Xavier Niel, le patron de Free, qui "fabriquent" des développeurs en quelques mois. Et cette "Grande école du numérique", elle permettrait justement de coordonner leurs actions et surtout de labelliser leurs formations. Trois experts ont été mandatés pour donner forme au projet. Ils remettent leur copie aujourd'hui.

La grande école du numérique pourrait prendre la forme d'une fondation chargée de rassembler des fonds publics et privés.

L'affaire est sérieuse, parce qu'il manquerait 50.000 développeurs en France. Un retard qui pénaliserait sérieusement les start ups. Le problème n'est du reste pas franco-français. Partout dans le monde, on manque de développeurs. C'est un défi urgent à relever pour la formation.

(école informatique - photo prétexte © Maxppp)