Nouveau monde, France info

Wifi en avion : Air France s’y met… lentement

Envoyer ses emails ou surfer sur le Web en avion, c’est possible sur certaines compagnies aériennes. Air France promet de s’y mettre d’ici à 2020.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(A380 dur l'aéroport de Dulles en Virginie en 2011 © Maxppp)

Comment ça marche ?

Avez-vous déjà remarqué une petite bosse sur le dessus de certains avions, au milieu de la carlingue ? C’est une antenne qui permet de raccorder l’avion à Internet. La connexion s’effectue, soit, via des antennes au sol (pour les vols intérieurs au dessus des terres, c’est le cas aux Etats-Unis), soit, via le satellite (indispensable pour les vols transatlantiques).

Est-ce que cela fonctionne bien ?

Pour l’avoir testé plusieurs fois sur des compagnies américaines, on peut témoigner du fait que cela fonctionne plutôt bien. Certes, le débit est partagé et la qualité de service peut diminuer si un grand nombre de passagers se connectent simultanément. Dans tous les cas, il ne faut pas espérer télécharger des films en HD à tour de bras.

Air France en retard ?

La compagnie nationale semble à la traine par rapport à des compagnies américaines ou orientales. Pourtant, cela fait 3 ans que le wifi est en test sur quelques appareils en moyens courriers. Selon La Tribune, la direction d’Air France-KLM vient de valider la décision de connecter toute la flotte long-courrier, soit une centaine d'appareils, d'ici à 2020. La Direction d’Air France se veut plus prudente et affirme que les modalités sont encore loin d’être validées.

Qu’est-ce qui coince ?

Air France s’est longtemps interrogé par rapport à l’acceptation par les passagers qui, pour certains, restent attachés au temps de  "non-connexion" que représente un vol en avion. Reste aussi à trancher le choix du prestataire et surtout la question du financement : qui doit payer et combien ? On s’orienterait vers un système à 2 vitesses, comme dans certains hôtels, avec du bas débit gratuit et du haut débit payant, ce qui permet au passage de limiter consommation afin de préserver la qualité de service.

Du Wifi pour quoi faire ?

L’Internet en avion permet de continuer à travailler comme au bureau et de rester connecté pour ses loisirs comme à la maison. Même sans connexion externe, le wifi dans la cabine peut aussi servir à regarder des films en streaming avec sa propre tablette. D’ailleurs, bien que les compagnies ne veuillent pas l’avouer, cela pourrait signifier à terme la disparition des systèmes vidéo embarqués, qui sont de toutes façons de qualité assez médiocre par rapport aux équipements personnels d’aujourd’hui.

Et la sécurité ?

Bien entendu, toutes les précautions sont prises contre les interférences et contre les risques de piratage. Le réseau sans fil mis à disposition des passagers est totalement indépendant du système informatique de pilotage de l’avion.

 

 

 

 

 

 

(A380 dur l'aéroport de Dulles en Virginie en 2011 © Maxppp)