Nouveau monde, France info

Quels réseaux sociaux en 2016 ?

Ils font partie intégrante du quotidien de bon nombre d'entre nous, mais évoluent sans cesse. A quoi ressembleront les réseaux sociaux en 2016 ?

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(© REUTERS / Dado Ruvic)

 S'il ne faut pas insulter l'avenir, on peut sans trop s'avancer imaginer que l'année sera toujours dominée par Facebook et Twitter, ainsi que leurs petits frères spécialisés Snapchat ou Instagram. La relève, le successeur, celui qui balayera la concurrence n'est pas encore né. On nous présente régulièrement des réseaux alternatifs, des remplaçants potentiels, qui s'avèrent souvent des fausses pistes. Qui se souvient encore d'Ello, de Diaspora, et autres grands oubliés pourtant toujours actifs ?

Facebook sur tous les fronts

2016 risque donc bien de se passer encore et toujours sur Facebook, qui confirme avec ses évolutions en cours son souhait de s'imposer comme une plateforme unique, un web dans le web ou presque, une plateforme dont l'utilisateur n'a pas besoin de sortir puisqu'il y trouve tout : ses amis, certes, mais aussi des infos, de plus en plus, avec le développement d'Instant Articles , en partenariat avec plusieurs médias, des petites annonces, avec Local Services, récemment testé, peut être bientôt généralisé, des avis sur les restaurants et les commerces, Services, pensé pour concurrencer les plateformes comme Tripadvisor ou Yelp, sans oublier toutes les possibilités que vont lui offrir le casque de réalité virtuelle Oculus Ruft, commercialisé dans le trimestre qui vient. Autre objectif pour le réseau, le développement de Moments, son outil de partage de photos, qui doit faire l'objet sous peu sur smartphone d'une application dédiée.

Twitter se cherche encore

Bref, Facebook, qu'on le veuille ou non, est bien décidé à maintenir en 2016 son statut de réseau numéro 1. Et, derrière lui, Twitter s'apprête à vivre des mois compliqués, dans la droite lignée de ce que fut son année 2015. Si sa popularité est claire et ses utilisateurs nombreux, il en gagne de moins et moins, et surtout, sa difficulté à générer des revenus continue d'inquiéter ses investisseurs. Récemment, son état major a été remanié. Jack Dorsey, son fondateur, a repris les rênes de l'entreprise, faisant venir à ses côtés un ancien de Google, Omid Kordestani, et cherche maintenant à revitaliser Twitter, aussi bien du côté financier, avec un accent plus fort mis sur la publicité, que du côté de son contenu. Récemment, plusieurs utilisateurs ont remarqué que le réseau testait sur certains comptes un nouveau mode d'affichage des messages postés sur le réseau : exit le sacro-saint ordre antéchronologique, les contenus aparaissent en fonction de leur intérêt, un peu comme sur... Facebook... Pas sûr, ceci dit, que cela se généralise. Les réactions ont été plutôt négatives...

(© REUTERS / Dado Ruvic)