Nouveau monde, France info

Produire sa propre électricité pour recharger son smartphone

Recharger son smartphone est aujourd'hui une obsession pour bon nombre d'entre nous. Des solutions insolites sont en préparation.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Aujourd'hui, que demande-t-on en priorité à son
smartphone ? Les fabricants pensent que ce qui nous fait rêver ce sont les
écrans plus grands, les processeurs plus véloces et les fonctions
"wahou". Mais ce dont nous rêvons, tous, avouons-le, c'est
simplement d'avoir un téléphone mobile, d'abord, plus solide et surtout qui se
décharge moins vite.

La chasse au chargeur

Un smartphone en utilisation moyenne aujourd'hui ne tient
pas plus d'une journée. Si c'est une grosse journée de travail avec beaucoup de
coups de fils et de surf sur le Web, il n'arrive même pas jusqu'en début de
soirée.

Face à cette plaie des temps modernes, on s'en sort comme on
peut. On pense à emporter un chargeur au travail, on emprunte celui d'un
collègue ou encore on branche son téléphone dans la voiture pour qu'il se
recharge entre deux rendez-vous. Le plus difficile, c'est lors d'une journée de
boulot loin de chez soi, par exemple à l'étranger, lorsque l'on a ni voiture ni
bureau et qu'il faut se contenter de quelques prises à la gare ou à l'aéroport.

Pour compenser cet éternel problème d'autonomie, il faut souvent
investir dans une batterie de secours. Mais il faudra penser à la recharger
elle-même. S'il fait beau, vous pouvez opter pour un chargeur solaire. Malheureusement,
cela ne marche pas très bien.

Produire sa propre électricité

Dans le futur, heureusement, on pourra peut-être produire soi-même
de l'électricité.

Par exemple, grâce aux frottements des fibres de nos
vêtements. Ou encore, tout simplement, en marchant. Des chercheurs de
l'Université de Rice à Houston (États-Unis) ont mis au point une sorte de
pédale qui se fixe sous la chaussure et qui produit de l'énergie chaque fois
que l'on pose le pied à terre.

Autre innovation originale : une entreprise américaine recherche
actuellement des fonds sur Kickstarter pour développer une sorte de sous-tasse qui
peut récupérer la chaleur d'un bol de café afin de la transformer en électricité. Encore
faut-il avoir un café chaud sous la main...

Dans le même genre, on peut acheter dans le commerce un
petit poêle à bois qui produit suffisamment d'énergie pour recharger un téléphone
mobile et accessoirement pour griller des marshmallow. Pratique si vous faites
du camping.

Encore plus bio : le sac de couchage qui transforme en
Volts la chaleur de votre corps pendant que vous dormez.

Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent pour éviter que
l'on ait à courir sans cesse après des prises de courant. Cela dit, si vous
pouviez quand même nous faire des batteries qui durent un peu plus longtemps m'sieur
le fabriquant, ce ne serait pas de refus.  

(©)