Nouveau monde, France info

Pourquoi Google veut fabriquer son propre ordinateur quantique

C’est la dernière folie des géants de la technologie : fabriquer un ordinateur plus puissant que tout ce qui existe aujourd’hui, un ordinateur quantique.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Ordinateur quantique © D-Wave)

IBM, Google, Amazon, Microsoft, mais aussi la CIA, la NSA et la Nasa. Ils sont tous sur le coup ! Ils rêvent tous d’un ordinateur quantique, l’ordinateur du futur. Google vient de décider qu’il allait fabriquer son propre ordinateur quantique.

 

Qu’est-ce qu’un ordinateur quantique ?

 

Ce n’est pas une histoire de processeur plus puissant ou plus rapide, c’est une toute autre logique. Un processeur quantique peut faire… plusieurs choses en même temps.

Par exemple, c’est comme si l’on recherchait un mot dans un livre dans une bibliothèque comptant des milliers d’ouvrages : l’ordinateur actuel passerait en revue toutes les pages de tous les livres à toute allure tandis qu’un ordinateur quantique pourrait réellement analyser tous les livres simultanément.

En informatique traditionnelle, il y a le 0 et 1. En informatique quantique, c’est 0 ou 1 ou les deux à la fois, ce qui change tout.

 

Et un ordinateur quantique pour quoi faire ?

 

Pour bénéficier d’une capacité de calcul informatique supérieure à tout ce qui existe aujourd’hui, pour résoudre des problèmes complexes des milliers de fois plus vite qu'avec un ordinateur traditionnel.

La NSA américaine s’y intéresse pour casser les algorithmes de cryptage. Google plancherait sur de l’intelligence artificielle.

Et puis, autre nécessité : un jour ou l’autre, avec la miniaturisation, les composants électroniques seront de la taille de l’atome. Cela va poser des problèmes de physique et il faut donc inventer un nouveau type d’informatique.

 

Où en sommes-nous ?

 

On n’y est pas encore. Une société canadienne spécialisée, D-Wave, a mis au point un ordinateur qui vaut 15 millions de dollars, qui doit fonctionner à une température proche du zéro absolu (-273° Celsius). Malheureusement, pour une simple grille de Sudoku, il s’en sort moins bien qu’un ordinateur classique.

Bref, l’ordinateur quantique ce n’est pas encore pour tout de suite.

 

(Ordinateur quantique © D-Wave)