Nouveau monde, France info

Nouveau monde. L’ordinateur va-t-il disparaître ?

On connaissait les ordinateurs et les smartphones mais l’avenir est peut-être à  "l’informatique ambiante", partout et nulle part à la fois.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoJérôme ColombainRadio France

Mis à jour le
publié le

Présentation du HomePod, assistant vocal d\'Apple, à San Jose (Californie), le 6 juin 2017.
Présentation du HomePod, assistant vocal d'Apple, à San Jose (Californie), le 6 juin 2017. (MAXPPP)

Après les ordinateurs et les smartphones, l’avenir est-il à "l’informatique ambiante", partout et nulle part à la fois ?

Le PC, c’est dépassé !

L’ordinateur traditionnel est au bout du rouleau. Depuis cinq ou six ans, les ventes ne cessent de baisser. Des marques disparaissent ou se retirent du secteur, comme Samsung. Les géants du monde PC, tels qu’Intel ou Microsoft, licencient à tours de bras. Bref, le PC c’est dépassé. Que s’est-il passé ?

Smartphone à tout faire

C’est la faute à la tablette et, surtout, au smartphone ! Aujourd’hui, un smartphone est un ordinateur à part entière qui, en plus, tient dans la poche. Avec, on peut tout faire avec du shopping : acheter un billet d’avion, jouer à des jeux vidéo... On peut faire encore plus qu’avec un ordinateur puisqu’un smartphone permet également de prendre des photos et de passer des coups de fil. Il n’y a plus guère que pour travailler, qu’un grand écran et un vrai clavier d’ordinateur demeurent plus pratiques. Pour tenter de relancer le marché, les fabricants essayent d’inventer des appareils hybrides, moitié ordinateur / moitié tablette. C’est intéressant, notamment pour les étudiants ou certains professionnels, mais tout cela est de moins en moins indispensable.

De nouvelles interfaces

Si l’on se projette dans le futur, l’ordinateur et le smartphone pourraient bien complètement disparaître. Ils pourraient être remplacés par d’autres équipements intelligents, hyper perfectionnés, mais sous une autre forme, utilisant encore plus le regard, la voix et le cloud. Cela a déjà commencé avec les assistants vocaux comme Alexa ou Google Home. Qu’est-ce qu’un assistant intelligent, au fond ? C’est une boite posée dans un coin à la maison, on ne sait même plus où... On lui parle comme à un majordome qui serait tout le temps dans les parages.

Dans un futur proche, on pourrait voir aussi réapparaître des interfaces comme les Google Glass, ces lunettes équipées d’un petit écran connecté, ou des lunettes de réalité augmentée, encore plus perfectionnées. On parle même de machines dissimulées dans les murs, dans nos voitures, dans nos vêtements ou directement connectées à nos cerveaux et contrôlées par la pensée (ex : Neuralink d’Elon Musk).

Informatique ambiante

La technologie deviendrait donc encore plus présente et en même temps invisible. C’est ce que pense notamment le chroniqueur high-tech américain Walt Mossberg. On peut également citer le français Rafi Haladjian, inventeur du lapin Nabaztag, qui parle depuis des années  "d’informatique pervasive". On appelle cela la troisième ère de l’informatique. Après l’ère des gros ordinateurs et celle des ordinateurs portables et des smartphones, nous nous dirigerions à grands pas vers l’ère de l’informatique ambiante. L’ordinateur disparaitra mais la technologie sera partout et nulle part à la fois.

Présentation du HomePod, assistant vocal d\'Apple, à San Jose (Californie), le 6 juin 2017.
Présentation du HomePod, assistant vocal d'Apple, à San Jose (Californie), le 6 juin 2017. (MAXPPP)