Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Les portiers connectés vont-ils remplacer sonnettes et interphones ?

Est-ce un voisin, un livreur ou un cambrioleur qui sonne à la porte ? On peut le savoir, même si on n'est pas à son domicile, avec un portier connecté.   

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJérôme ColombainRadio France

Mis à jour le
publié le

Les sonneries à l\'entrée d\'un immeuble.
Les sonneries à l'entrée d'un immeuble. (JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP)

Savoir qui sonne à la porte et pouvoir lui répondre à tout instant de n’importe où : c’est possible avec un portier connecté.

Qui sonne à la porte ? 

On connaît depuis longtemps les visiophones d’immeubles mais, aujourd’hui, il y a mieux : les visiophones connectés pour maisons individuelles. Quelqu’un sonne à votre porte ? L’image apparaît non plus sur un écran dédié mais sur votre smartphone ou une tablette. Vous pouvez répondre, même si vous n’êtes pas chez vous. Si c’est quelqu’un que connaissez, vous pouvez alors lui ouvrir la porte (il faut que votre portier électronique soit relié à une gâche de porte électrique). Si c’est un livreur et que vous n’êtes pas loin, vous pouvez lui demander de patienter, de revenir un peu plus tard ou de laisser le colis devant la porte. Il y a même une fonction de surveillance et de simulation de présence. Si c’est un cambrioleur qui sonne avant d’essayer d’entrer chez vous (comme cela arrive assez souvent) vous pouvez lui faire croire que vous êtes là. Il est même possible, avec certains modèles, de déclencher une alarme à distance.

En Wi-Fi ou en 4G

Installer un dispositif de ce genre n’est pas très compliqué. Il suffit de le fixer à l’entrée de la maison ou près du portail si l’on dispose d’un jardin clôturé. Certains dispositifs fonctionnent sur piles, donc pas besoin d’arrivée électrique. Une contrainte tout de même : la connexion pour le signal audio-vidéo se fait le plus souvent en wifi. Il faut donc que l’interphone soit à portée de votre box wifi. Cependant, pour contourner cette difficulté, une startup française, Fenotek, propose un portier connecté qui fonctionne en 4G (moyennant quelques euros d’abonnement par mois).

Reconnaissance faciale

Certains appareils, comme le portier connecté Hello, de l’américain Nest, qui sortira l’an prochain, proposera un système de reconnaissance faciale pour authentifier les membres de la famille et leur ouvrir la porte automatiquement. Avec certains modèles, on peut aussi envoyer un QR code par téléphone mobile pour autoriser temporairement des personnes à entrer chez soi (par exemple, si on loue son logement sur Internet). Bref, aujourd’hui, avec la maison connectée, il est facile de gérer les accès à son domicile, que l’on soit chez soi ou qu’on n’y soit pas (les prix : 350 à 450 euros environ).

Les sonneries à l\'entrée d\'un immeuble.
Les sonneries à l'entrée d'un immeuble. (JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP)