Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Déverrouiller le Galaxy S8 avec un selfie, c’est possible mais ce n’est pas un problème selon Samsung

Premier couac pour le Galaxy S8 de Samsung : le système biométrique de reconnaissance du visage ne serait pas aussi fiable que prévu. Il faut cependant relativiser.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJérôme ColombainRadio France

Mis à jour le
publié le

Samsung S8.
Samsung S8. (PHILIP DETHLEFS / DPA)

Le Galaxy S8 de Samsung a une particularité : il peut être déverrouillé par reconnaissance biométrique du visage de son propriétaire. Cependant, des personnes ont réussi à tromper le système grâce à un simple selfie.

iDevice Help

Pour le fabricant coréen ce n’est pas un problème. En effet, dès le début, Samsung a expliqué que la reconnaissance du visage n’était pas un dispositif de sécurité mais juste un raccourci pour éviter d’avoir à taper son code. D’ailleurs, ce procédé ne permet pas de s’authentifier pour utiliser le système de paiement Samsung Pay ni pour accéder au Dossier Sécurisé (Secure Folder), qui sont des applications hyper-sensibles. Le Galaxy S8 dispose de deux autres systèmes biométriques beaucoup plus fiables : la reconnaissance d’empreinte digitale et la reconnaissance de l’iris de l’œil.

Une biométrie fragile ? 

Ce n'est pas le principe de la biométrie qui est fragile. En théorie, c’est un bon système de sécurité. Cependant, tout dépend des outils technologiques utilisés. Pour que la reconnaissance de visage soit réellement fiable, il faut des technologies assez lourdes, avec des caméras 3D. Ce que propose notamment Microsoft sur certains ordinateurs. Sur les smartphones, cela n’a jamais vraiment été fiable. Google avait connu le même problème que Samsung avec Androïd. Quant à l’empreinte digitale, elle peut aussi être crackée dans certains cas. Des hackers ont montré comment on pouvait déverrouiller l’iPhone avec des empreintes reproduites sur une matière plastique, mais cela demande quand même un certain niveau de technicité.

Samsung S8.
Samsung S8. (PHILIP DETHLEFS / DPA)