Nouveau monde, France info

La "Rolls" des enceintes connectées

La chaîne hifi, c’est dépassé. Aujourd’hui, les enceintes sans fil s’imposent en masse, surtout à Noël. Parmi elles, l'enceinte Phantom de la marque française Devialet.

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(L'enceinte Phantom de la marque française Devialet)

Comment choisir et combien ça coûte ?

Pour remplacer vraiment une chaîne hifi par une enceinte sans fil, comptez environ 200 euros à 1.000 ou 2.000 euros. Premier critère à prendre en compte : la qualité audio, bien sûr. Certaines marques tiennent le haut du pavé comme Bose, Bowers and Wilkins, Philips, Harman Kardon ou Sonos. On trouve des enceintes étonnantes, toutes petites mais très puissantes (ex : Bose Sound Link mini).

Deuxième point à considérer : le type de connexion sans fil proposée. Comment envoyer de la musique sur une enceinte connectée depuis un ordinateur ou un smartphone ? Plusieurs systèmes : Bluetooth : ça marche avec tous les smartphones ou tablettes mais il y a certaines contraintes et ce n’est pas la meilleure qualité sonoreAirplay : c’est le système d’Apple qui fonctionne uniquement avec les iPhone, iPad ou ordinateurs MacWifi : c’est bien, il faut télécharger une application dédiée Chaque enceinte offre l’un de ces modes de connexion ou plusieurs. Cela permet d’écouter de la musique depuis un smartphone, un ordinateur ou un service de streaming type Spotify ou Deezer.

Le "cas" de l'enceinte Phantom de Devialet 

L’enceinte Phantom de la marque française Devialet a été dévoilée hier. Peut-être la meilleure enceinte connectée du monde, en tout cas la plus chère à presque 2.000 euros (1.690 à 1.990 euros). Une technologie d’amplification et de haut-parleurs révolutionnaire, plus de 60 brevets, un design insolite (l’enceinte ressemble à gros casque de moto) et surtout un son d’une puissance et d’une pureté exceptionnelle. Un produit hors norme qui hisse la France au premier rang mondial dans ce secteur. Cette entreprise compte des actionnaires prestigieux, comme Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon ou Bernard Arnaud. Selon Devialet, la fabrication de l’enceinte Phantom, 100% française, a nécessité la création de plus d’une centaine d’emplois sur 11 sites industriels dans l’hexagone.

Si vous avez les moyens, vous pouvez en acheter plusieurs pour en mettre dans toutes les pièces de la maison (multiroom). L’ambition de la marque, avec ce produit, qui paraît cher mais qui est loin des prix des chaînes hifi haut de gamme, est de démocratiser la haute-fidélité.

 

(L'enceinte Phantom de la marque française Devialet)