Nouveau monde, France info

La cybersécurité face au risque terroriste

Et si des terroristes lançaient vraiment une cyber-attaque ?

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(illustration prétexte © Fotolia)

Aujourd’hui et demain se tient, à Lille, le 8e Forum International de la Cybersécurité (FIC). Des enjeux de premier ordre dans le contexte actuel.

​La menace

Les terroristes ont potentiellement les moyens de frapper fort. Daesh est en train de constituer des groupes de pirates.

Les cibles

En manipulant des données informatiques liées à la qualité de l'eau, il serait possible d'infecter des réseaux de distribution. Les OIV, Opérateurs d’Importance Vitale (transports, énergie, eau, finance, etc.), constituent des cibles stratégiques. Depuis la Loi de Programmation Militaire de 2013, ces OIV ont une obligation de sécurisation.

Risque réel ou théorique ?

Il faut faire la part des choses entre de petites actions de guérillas, comme le défaçage d’un site Web, et des piratages réellement graves. La question est de savoir si des groupes non-étatiques ont vraiment les moyens, les compétences, pour ce type d’action et s’ils ont intérêt à utiliser ce levier pour leur propagande.

Au delà de la menace terroriste

Le Forum de Lille ne s'intéresse pas seulement à la menace terroriste mais à la sécurité au sens large. Aujourd’hui, les vulnérabilités sont partout et concernent tout le monde : ordinateurs, smartphones, objets connectés, voitures (qui sont devenus des ordinateurs sur roues).

Suffisament armés ?

On n’est jamais assez prêt face à la cybercriminalité ! Les grandes entreprises ont intégré le risque informatique mais manquent de moyens. Les PME, elles, sont peu sensibilisées et manquent encore plus de moyens. Quant aux particuliers, ils sont souvent ignorants et imprudents. Or, le risque numéro 1 demeure le risque humain. On le voit avec l’utilisation de mots de passe toujours trop faibles (le plus usité en 2015 : 123456 !).

Quelles solutions ?

Des parlementaires proposent un « permis d’aptitude au numérique » et même des campagnes de sensibilisation à la radio et la télévision. L’ANSSI va recruter d’ici 2017près de 100 nouveaux experts en sécurité informatique pour aider les entreprises. La sécurité, un marché qui va sans doute exploser !

 

 

 

 

(illustration prétexte © Fotolia)