Nouveau monde, France info

Internet par la lumière : le Li-Fi arrive en entreprise

Se connecter à Internet grâce à la lumière ! C’est possible. Au lieu du Wifi, on utilise les rayons lumineux. Et cela présente un certain nombre d’avantages.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Et l'Internet fut... © jc RF)

Eclairages Li-Fi

En apparence c'est un éclairage comme les autres. En réalité, dès que vous mettez votre ordinateur dessous, vous êtes connecté à Internet ! Pas besoin de câble, pas besoin de Wifi ni de 3G ou de 4G. La connexion passe par la lumière. On appelle ça le LIFI, Light Fidelity. Cela utilise le scintillement naturel des LED.

Pour la première fois, une entreprise va équiper ses bureaux et ses salles de réunion en LIFI. C’est la société SOGEPROM, filiale de la Société Générale, située à La Défense. Elle va utiliser une installation mise au point par l'entreprise française spécialisée dans l’éclairage, LUCIBEL. Un système qui se compose d’une ampoule à LED et  d’un récepteur et qui permet d’atteindre un très haut débit de plusieurs dizaines, voir même des centaines de mégabits par secondes (débit maximal théorique : 1 Gbps).

 

Plusieurs avantages

 

Plusieurs avantages.

D’abord, contrairement au Wifi, le LIFI n’émet pas d’ondes radio. C’est rassurant par rapport aux craintes concernant la santé. Par exemple, pour les écoles, les hôpitaux ou encore chez des personnes électro-sensibles.

Ensuite, pour les entreprises, c’est une garantie contre le piratage. Impossible d’intercepter des données si l’on n’est pas juste sous la lumière.

Enfin, cela permet à un plus grand nombre de personnes de se connecter simultanément.

 

Et aussi des inconvénients

 

Oui. Si le LiFi ne passe pas les murs, du coup, cela signifie qu’il faut vraiment se trouver sous le rayon lumineux pour que ça marche. C’est très directionnel. Ce n’est pas fait non plus pour fonctionner en plein air, à cause de la lumière du soleil.

Et puis surtout, il n’existe à ce jour aucun ordinateur, aucun smartphone, compatible avec la technologie LIFI. Il faut donc utiliser un récepteur qui est encore très gros. Mais on peut espérer que, dans quelques années, cette technologie tienne dans une simple clé USB et qu’elle soit même un jour intégrée directement dans les ordinateurs et les smartphones.

Voilà donc une alternative au Wifi qui peut rendre service dans les entreprises ou peut-être demain à la maison. Il suffira d’allumer sa lampe de chevet pour mettre en route sa connexion Internet…

 

 

(Et l'Internet fut... © jc RF)