Nouveau monde, France info

Google peut-il bouleverser les élections US ?

Aux États-Unis, c’est aujourd’hui qu’un grand nombre d'États votent pour départager les candidats des deux principaux partis en vue de l’élection présidentielle.

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

En plein Super Tuesday, des chercheurs se posent cette question : Google peut-il influencer l'élection présidentielle américaine ?

Il faut dire que cette année, le géant du web veut imposer sa marque en la matière et rend public et en en direct ses fameuses tendances, c'est-à-dire ce que les internautes recherchent le plus.

Exemple récent avec les primaires républicaines et démocrates dans le New Hampshire au début du mois de février où Hillary Clinton récoltait 28 % des recherches et 38 % des votes.

Et c’est encore plus précis et troublant chez les républicains : Donald Trump a été cherché par 41 % des électeurs, et il a recueilli 35 % des voix.

Sauf que pour deux chercheurs américains, Robert Epstein et Ronald E. Robertson, cela va bien plus loin que de simples tendances électorales. Il y a quelques mois,  la conclusion de leur étude était pour le moins inquiétante : l’ordre des résultats proposé aux internautes sur un moteur de recherche influencerait leurs opinions. En clair, mettre en avant une polémique ou une affaire gênante, manipuler l’ordre des résultats, même de manière infime, bouleversait le vote des électeurs indécis.

Pourquoi ? Parce que ces électeurs, comme les internautes en général du reste, font confiance aux premiers résultats d'une recherche Google. Pratique, rapide, un peu trop sans doute. Car selon cette même étude, les voilà sous l'influence d'une possible manipulation. Entre 2 et 10 millions d'électeurs seraient potentiellement concernés en cas de tripotage de l'ordre des résultats.

Google, selon le site des Echos, exclue toute manipulation. Sauf que dans un récent essai, le chercheur Robert Epstein soupçonne Google de favoriser la candidate Clinton. Pour Google là encore, pas de complot en vue.

On reste au États-Unis pour l'histoire du jour. Pour l’acteur Leonardo DiCaprio, dimanche soir, c’était plutôt Super Sunday avec l’Oscar du meilleur acteur en poche. Mais il a aussi marqué la soirée côté réseaux sociaux.

Au moment où Leonardo DiCaprio était sacré meilleur acteur lors de la cérémonie des Oscars 2016, Twitter s'est emballé. En une seule minute, 440.000 messages ont en effet été envoyés lors de la remise de la fameuse statuette. C’est tout simplement du jamais vu.

(Leonardo DiCaprio remporte l'Oscar du meilleur acteur pour "The Revenant" © SIPA/SIPANY)

Le précédent record datait de 2014… à cette même cérémonie des Oscars pour un selfie de stars qui avait engendré 255.000 tweets à la minute.

(©)