Nouveau monde, France info

Facebook plutôt que Twitter : portrait-robot du français 2.0

En France, à la fin de l’année dernière, on comptait près de 45 millions d’internautes âgés de 15 ans et plus. Sur ces 45 millions, près de 6 sur 10 accèdent aux réseaux sociaux tous les jours et près de 9 sur 10 au moins une fois par mois.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

L’empereur du secteur, c’est sans surprise Facebook : plus d'un Français sur trois s’y connecte là-aussi chaque jour. Depuis septembre 2015, ce seul réseau social a recruté plus d'un million d’internautes. Le total s’élève désormais à 31 millions d'utilisateurs actifs mensuels et plus de 23 d'entre eux y clique tous les jours. 4 utilisateurs sur 5 fréquentent ce réseau social sur mobiles.

Pour Facebook, tous les voyants sont donc au vert et derrière, c’est la soupe à la grimace numérique : Google+, Copains d’avant, Twitter et  LinkedIn se tiennent dans un petit mouchoir de poche.

Et sans surprise, les jeunes y sont les plus actifs

3 sur 4 les utilisent chaque jour, et près de 100% une fois par mois. Bref, c’est la quasi-unanimité. Pour eux, par contre, c’est pas Facebook, c’est surtout Snapchat, Twitter et Instagram. LinkedIn, réseau réservé aux professionnels, lui a la côte chez les 25-49 ans. Et pas ou peu de différences entre les hommes et les femmes en terme d’usages 2.0.

Et les seniors ne sont pas en reste

Et on peut y voir la volonté de rester en contact avec les générations précédentes. On passe moins par le téléphone, plus par le web. A la fin 2015, près d’un internaute sur deux de plus de 50 ans s’est connecté à un réseau social tous les jours, et 4 sur 5 une fois dans le mois.

Dernier point et nous allons en parler dans quelque secondes, les pétitions en ligne séduisent de plus en plus et c’est toutes générations confondues : elles ont tout simplement quadruplées en quatre ans.

L’histoire du jour sur les réseaux sociaux justement, c’est une pétition qui concerne Neil Young

Peut-on promettre en son nom, même en étant chanteur, la jeunesse éternelle ? Et bien pour certains internautes, le problème de Neil Young, c'est que son nom signifie "jeune" en français. Or, Neil Young a aujourd'hui 70 ans. Une pétition a été lancée sur le site Change.org, le même que celui contre la loi El Khomri, mais avec moins de succès, on ne touchera pas le million de participants ici.

500 petites signatures pour cette pétition qui demande à Neil Young (que l'on peut traduire par "Neil jeune") de changer légalement son nom en Neil Old c’est à dire "Neil vieux".

Dans le cas contraire, pour Noah Landers, auteur de la demande, c’est de la “publicité mensongère". On ne sait pas si le septuagénaire musicien est au courant de cette pétition mais elle a bien fait rire les internautes.

(©)