Nouveau monde, France info

Ce qu'il faut savoir sur le cloud (nuage informatique)

On en parle de plus en plus sans vraiment savoir ce que c'est : le cloud, le nuage informatique. A quoi ça sert et comment ça marche ? 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mis à jour le
publié le

(©)

Le cloud, le nuage, comme son nom l'indique, est une sorte
de gigantesque mémoire informatique qui plane au-dessus de nos têtes et à
laquelle on peut accéder de n'importe où. L'idée est de ne plus avoir besoin
d'être physiquement à un endroit pour consulter ses documents de travail ou ses
photos de vacances.

Le nuage, tout le monde en fait sans le savoir. Votre
messagerie électronique, c'est du cloud. Les emails sont stockés sur un serveur
et vous les copiez sur votre ordinateur ou votre smartphone pour les consulter. Aujourd'hui, cela va plus loin avec encore plus de services
pour les particuliers et les entreprises. C'est assez abstrait mais cela devient vite plus concret dès
que l'on met des noms dessus. Par exemple : SkyDrive, iCloud, Google
Drive, Dropbox, Orange, SFR ou Hubic...

A quoi ça sert ?

A protéger ses données et à les partager, par exemple,
entre plusieurs ordinateurs, un smartphone, une tablette.

Peut-on mettre toutes ses données dans le
cloud ?

Oui, à peu près tout : son agenda, son carnet d'adresses,
ses fichiers professionnels, ses photos, ses vidéos, etc. Bien sûr, cela dépend
de votre connexion Internet : pour des photos et des vidéos, mieux vaut
faire des sélections sinon la sauvegarde peut prendre plusieurs jours ou
plusieurs semaines.

Combien ça coûte ?

C'est souvent gratuit jusqu'à une certaine quantité de
données et ensuite il faut payer. Cela coûte quelques dizaines d'Euros par an.

Bref, c'est bien pratique, le cloud. Cela simplifie vraiment
la vie aujourd'hui où l'on utilise toutes sortes d'appareils numériques pour
accéder à nos données.

Reste toutefois d'incontournables questions liées à la confiance.

Les données sont-elles bien protégées ?

Oui, elles sont mieux dans le nuage où elles sont
sauvegardées dans plusieurs centres serveurs plutôt que sur un ordinateur à la
maison qui peut tomber en panne.

Y'a-t-il des risques de piratage ?

Oui, en théorie, bien sûr, mais ils sont minimes. Il y a peu
de chance pour que vos photos de vacances intéressent des hackers chinois.

Qui de la confidentialité des données ?

Les prestataires s'engagent par contrat à la respecter mais
ils sont tenus se conformer aux lois et donc ils peuvent éventuellement ouvrir
leurs serveurs à la justice, la police ou les services de renseignement (on l'a
vu avec l'affaire Prism aux Etats-unis).

Bref, le cloud c'est quelques risques pour beaucoup
d'avantages. Il va être de plus en plus difficile de s'en passer.

Le nuage, il en sera question aujourd'hui à 13h15 dans " Votre
France Info " avec les réponses à vos questions posées par Facebook ou Twitter
(hashtag "#vfinfo")

(©)