Nouveau monde, France info

A la recherche du mot de passe idéal

Nous utilisons aujourd’hui près d’une centaine de mots de passe et sans doute deux fois plus d’ici à 2020. Un vrai casse-tête ! Heureusement, les spécialistes réfléchissent à de nouveaux systèmes pour remplacer ces envahissants codes secrets.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(illustration prétexte © Maxppp)

Première manière de remplacer un mot de passe : la biométrie (empreinte digitale, reconnaissance faciale, iris de l’œil, etc.). Bientôt, il y aura en plus… l’oreille . La société japonaise NEC a mis au point un petit écouteur qui envoie un son très faible. Celui-ci se répercute sur le conduit interne de l’oreille puis est capté en retour par un petit micro intégré. Ainsi, votre conduit auditif devient votre mot de passe. Cela ne prend que quelques centaines de millisecondes. Ce système pourrait être utilisé dans le futur sur les smartphones. Quant à la reconnaissance faciale, elle fonctionne très bien pour déverrouiller son ordinateur (système Hello de Windows 10).

Le selfie pour remplacer la CB

Mastercard ou encore Amazon pensent sérieusement à proposer le paiement par… selfie. Pour régler un achat, il suffirait de regarder l’appareil photo de son ordinateur ou de son smartphone afin d’être authentifié. C’est plus rapide que par carte bancaire. Par sécurité, le système demanderait de cligner de l’œil ou de sourire afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une photo ou d’une vidéo.

Mot de passe - pilule

C’est une idée de Motorola : une micro-puce couplée à une batterie activée par le suc gastrique qui émettrait un signal radio unique servant à l’identification. Pourquoi pas ? Il est également question de mots de passe sous forme de tatouages ou  encore de mots de passe basés sur les battements cardiaques sans parler des implants sous la peau ou dans la tête…

 

Mais si tout cela fait rêver (ou pas…), ce ne sera pas la panacée car cela ne permet pas, lorsqu’on en a besoin, de communiquer son mot de passe à quelqu’un d’autre. En attendant, si vous n’arrivez pas à retenir tous vos mots de passe, on vous conseille fortement l’utilisation d’un gestionnaire de codes secrets (Dashlane, Lastpass ou Keepass). Surtout, ne faites pas comme une personne sur sept qui utiliserait toujours le même mot de passe partout (source : Karspersky).

 

(illustration prétexte © Maxppp)