Mise à jour, France info

Perla Servan-Schreiber : "J'ai cessé de vouloir être parfaite"

Perla Servan-Schreiber est l'invitée de la Mise à jour de Guy Birenbaum, pour son livre "Ce que la vie m'a appris", publié aux éditions Flammarion.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGuy BirenbaumRadio France

Mis à jour le
publié le

Perla Servan-Schreiber
Perla Servan-Schreiber (FLAMMARION)

Un petit guide de "comment ne pas vivre trop mal" : c'est ainsi qu'on pourrait résumer le livre Ce que la vie m'a appris de Perla Servan-Schreiber, sorti chez Flammarion. La femme de Jean-Louis Servan-Schreiber, qui a accompagné son époux dans toutes ses aventures médiatiques et notamment dans le magazine Psychologies, se confie sur la manière dont elle aborde la vie, mais aussi la mort. "J'explique comment je suis parvenue à vivre dans la joie malgré tout [...] La vie fait ce qu'elle veut. Elle a des sautes d'humeur et on est là pour les vivre aussi", raconte cette femme qui vit "tout en blanc"

S'entourer d'une atmosphère de joie et de rires

Une des pistes qu'elle donne pour vivre dans la sérénité est de s'entourer d'une atmosphère de joie et de rires dès que possible, "pas systématiquement mais dans des moments particulièrement émotionnels", précise-t-elle. Sa méthode s'applique y compris dans les instants plus difficiles. "Chaque fois qu'on a un moment de blues, il faut tenter une chose un peu folle, tenter de faire de ce moment de blues un moment de joie." Pour sa part, c'est faire la cuisine et inviter ses proches autour d'un repas. L'autre secret, d'après elle, est "d'arrêter de vouloir changer ce qui ne dépend pas de soi". Accepter la vie telle qu'elle est, en somme. 

Le bonheur qu'a réussi à construire Perla Servan-Schreiber tient aussi à sa capacité à accepter son imperfection. En clair, elle a cessé de vouloir être parfaite. "J'ai été élevée, et les générations suivantes aussi l'ont été, dans ce souci de la perfection. Mais c'est une malédiction." D'après elle, il faut faire preuve d'honnêteté dans la vie : "S'il y a bien une carte avec laquelle il est bon d'écrire ou de dire sa vie, c'est la sincérité." À l'inverse, la quête de confiance en soi est pour elle une bonne chose. Une confiance en soi qui "se construit dans l'intuition", selon Paula Servan-Schreiber. 

Le couple d'aujourd'hui géré comme une start-up

En tant que femme qui regarde l'évolution des femmes dans la société, elle pose un regard sans pitié sur les couples d'aujourd'hui. "Le couple semble se gérer comme une start-up : on ne s'obstine pas, on essaie autre chose." Pour elle, le couple c'est "le projet le plus fou". Il doit lui aussi être un objet de sincérité. "Quand on aime quelqu'un, on l'aime pour ce qu'il est."

 

Et si elle devait faire une mise à jour, que voudrait corriger, modifier ou effacer Paula Servan-Schreiber ? Qu'est-ce qu'elle changerait ? "Rien. J'ai eu du mal à arriver jusque-là, je préfère m'assumer telle que je suis et ça fonctionne." 

Perla Servan-Schreiber
Perla Servan-Schreiber (FLAMMARION)