Micro européen, France info

Micro européen. Trump peut-il diviser les Européens ?

Cinq jours avant son investiture à la Maison-Blanche, le nouveau président américain a choqué les Européens dans des déclarations au "Times" de Londres et au journal allemand "Bild".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Marie-Christine ValletfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le président Donald Trump prononce son discours d\'investiture à Washington (Etats-Unis), le 20 janvier 2017.
Le président Donald Trump prononce son discours d'investiture à Washington (Etats-Unis), le 20 janvier 2017. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

A un moment où l'Union européenne est affaiblie et que le Brexit est attendu, Donald Trump pourrait-il menacer la cohésion de l'UE ? Commentaires d'Axel Krause, correspondant du magazine américain Transatlantic et de Paul Taylor, journaliste britannique à Politico.

Donald Trump voit l'UE comme un concurrent commercial pour les États-Unis

Ce qui est un point de vue classique aux USA. Il déclare que l'OTAN est obsolète mais précise en même temps que l'Alliance atlantique c'est important, et qu'il faut seulement plus d'efforts financiers de la part de l'Europe. Axel Krause relève ces contradictions mais le trouve quand même inquiétant car aujourd'hui "aucun élément n'explique exactement ce qu'il veut faire". 

Pour les deux invités, Donald Trump ne sait pas s'il est mieux d'avoir une Europe forte et unie ou pas, et même "qu'il s'en fout".

Le contexte de son arrivée est alourdi par son soutien au Brexit

Donald Trump serait même favorable à la sortie d'autres pays de l'UE. Paul Taylor se demande ce qui se passerait au cas où les négociations de sortie se passaient mal entre Londres et l'UE. Ou si Theresa May décidait de baisser l'impôt pour attirer les entreprises et créer une concurrence avec le continent. Que ferait Donald Trump ? Soutiendrait-il Theresa May ?

En tout cas, ses premières déclarations montrent qu'il n'est pas dans la tradition des autres présidents américains, celle qui a toujours encouragé la construction européenne. 

Le président Donald Trump prononce son discours d\'investiture à Washington (Etats-Unis), le 20 janvier 2017.
Le président Donald Trump prononce son discours d'investiture à Washington (Etats-Unis), le 20 janvier 2017. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)