Micro européen, France info

Micro européen. Quelle direction pour l'Europe ?

La campagne présidentielle française et ses rebondissements domine l'actualité dans l'hexagone. Mais le mois de mars verra aussi une actualité européenne. Une Europe à plusieurs vitesses se dessine.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
Marie-Christine ValletfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La Commission européenne à Bruxelles, le 30 novembre 2011. (Photo d\'illustration)
La Commission européenne à Bruxelles, le 30 novembre 2011. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

Alors que le gouvernement britannique s'apprête à déclencher le signal du Brexit, les 27 pays de l'UE se retrouveront vendredi prochain à Bruxelles pour discuter de l'avenir de l'Union européenne. Auparavant, François Hollande aura réuni le lundi 6 mars à Versailles, Angela Merkel, Mariano Rajoy et Paolo Gentiloni, pour un sommet quadripartite sur le futur européen. Commentaires de Juan José Dorado, correspondant du groupe de presse espagnol La Region et de Paolo Levi de l'agence italienne Ansa.

La Défense et l'harmonie fiscale privilégiées

L'Espagne est sur la même ligne que la France et l'Allemagne, favorable à une Europe à plusieurs vitesses. Il s'agirait pour des pays volontaires de coopérer davantage dans certains domaines : la Défense ou l'harmonie fiscale sont des points privilégiés.

En Italie, on souhaite une Europe plus intégrée et l'ex-président de la République, Giorgio Napolitano vient d'appeler le gouvernement italien à mettre l'Europe au coeur de ses préoccupations.

Les deux invités, Juan José Dorado et Paolo Levi estiment que l'UE ne peut "en rester au statu quo d'aujourd'hui."

Quelle configuration après le Brexit ?

Ce qui est en jeu, c'est la configuration de l'UE après la sortie du Royaume-Uni (Brexit). Cette semaine, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a proposé dans un Livre Blanc cinq scénarios possibles, allant du retour au Marché commun à plus de fédéralisme.

Calendrier : Entamée à Bratislava en septembre 2016, cette réflexion sur l'avenir de l'UE se fait par étapes et va se poursuivre toute l'année 2017. Le 25 mars, à Rome, à l'occasion du 60e anniversaire du Traité de Rome, les 27 pays confirmeront des orientations communes. Mais pour plus de décisions, il faudra attendre les élections aux Pays-Bas, en France et en Allemagne.

La Commission européenne à Bruxelles, le 30 novembre 2011. (Photo d\'illustration)
La Commission européenne à Bruxelles, le 30 novembre 2011. (Photo d'illustration) (MAXPPP)