Micro européen, France info

Micro européen. Emmanuel Macron veut une refondation de l'Europe

En visite d'État en Grèce, le président français a donné jeudi à Athènes les lignes de son programme pour une réforme de l'Union européenne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoMarie-Christine ValletRadio France

Mis à jour le
publié le

Le président de la République, Emmanuel Macron, prononce un discours le 7 septembre 2017 à Athènes (Grèce).
Le président de la République, Emmanuel Macron, prononce un discours le 7 septembre 2017 à Athènes (Grèce). (LUDOVIC MARIN / AFP)

 Les Grecs ont apprécié, jeudi dernier, le discours d'Emmanuel Macron dans lequel le président français a parlé de "crise européenne" plutôt que de "crise grecque".
Olympia Tsipira, correspondante de l'Agence de Presse Athénienne et d'Anna Maria Merlo Poli, du journal italien Il Manifesto commentent ce discours.

Volonté commune de renouveau démocratique

Le fait que les deux jeunes dirigeants - Alexis Tsipras et Emmanuel Macron - "presque d'accord sur plein de choses et la volonté de renouveau démocratique, était magique", selon Olympia Tsipira. Surtout avec cette image magnifique du Parthénon derrière eux. Ce qui a plu aux Grecs, c'est que le président français se soit interrogé sur le rôle du FMI, alors que l'Europe devrait gérer ses propres problèmes par elle-même.

Il faudrait des propositions concrètes

Il a analysé le fait qu'on a "éloigné l'Europe des peuples", estime Anna Maria Merlo Poli mais maintenant, on attend des propositions face au sentiment anti-Europe répandu à travers les pays. Car la proposition d'un budget et d'un Parlement de la zone euro, ainsi que la nomination d'un ministre des Finances permanent dans la zone, ce n'est pas suffisant, il faudrait du concret : une "proposition sur la dette" et pourquoi pas un "Plan Marshall", qui permettrait de créer des emplois, dans le domaine de l'Énergie par exemple.

Emmanuel Macron a prévu de donner rapidement l'ensemble des propositions françaises sur la refondation de l'Europe, ce sera après les élections législatives allemandes du 24 septembre.

Le président de la République, Emmanuel Macron, prononce un discours le 7 septembre 2017 à Athènes (Grèce).
Le président de la République, Emmanuel Macron, prononce un discours le 7 septembre 2017 à Athènes (Grèce). (LUDOVIC MARIN / AFP)