Micro européen, France info

Micro européen. Catalogne : l'Espagne est au bord de l'abîme

La crise que traverse l'Espagne peut-elle déboucher sur une transformation du pays ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoMarie-Christine ValletRadio France

Mis à jour le
publié le

Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l\'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017.
Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017. (PAU BARRENA / AFP)

La grave crise en Espagne, après le référendum catalan, peut-elle déboucher sur une transformation du pays ? C'est l'une des questions auxquelles répondent les deux invités : Juan Jose Dorado, correspondant du groupe de presse espagnol La Region et Jean-Noël Cuénod, l'un des correspondants à Paris de La Tribune de Genève et de 24 Heures à Lausanne.

Des erreurs politiques

Selon Juan Jose Dorado, il va falloir attendre encore quelques jours pour voir si l'Espagne tombera dans l'abîme. Depuis 2006, quand un nouveau statut a été décidé pour la Catalogne par la Cour constitutionnelle, les tensions ont commencé, et les gouvernements des deux côtés n'ont jamais cherché à dialoguer. Il y a donc eu des erreurs politiques.

Les indépendantistes catalans veulent s'inspirer de la Suisse et aller vers une sorte de fédération. Mais selon Jean-Noël Cuénod, les deux modèles sont totalement différents, notamment parce que les cantons suisses ont tous les mêmes pouvoirs, alors qu'en Espagne, les provinces n'ont pas les mêmes autonomies. Le Pays basque, par exemple, a une capacité budgétaire que la Catalogne n'a pas.

Négocier et transformer ?

La crise actuelle va pousser l'Espagne à transformer son modèle territorial actuel mais cela passe par une négociation. Ce serait bien si elle était menée par des juristes. En tout cas, cette négociation ne peut être qu'interne, l'Union européenne n'a aucun pouvoir d'intervenir dans les affaires espagnoles et la souveraineté de l'Espagne ne se négocie pas.

Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l\'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017.
Des manifestants se sont rassemblés sur la place de l'Université, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 3 octobre 2017. (PAU BARRENA / AFP)