Ma collection pop, France info

Ma collection pop. Il y a 41 ans, Stevie Wonder (Part 2)

Le double album légendaire "Songs in the Key of Life" de Stevie Wonder est réédité en version vinyle.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

La pochette de Songs in the Key of Life  
La pochette de Songs in the Key of Life   (UNIVERSAL)

Avec Songs in the Key of Life, Stevie Wonder a réalisé en 1976 un des monuments de la musique populaire américaine. Au-delà de son succès commercial, le disque aborde des thèmes universels et a influencé des artistes prestigieux.  

La vie des hommes et les maux de la société

Songs in the Key of Life explore plusieurs aspects de la vie des hommes, comme la naissance d'un enfant dans la chanson Isn't She Lovely, l’amour ou la nostalgie de la jeunesse avec I Wish.  

Par ailleurs, Stevie Wonder aborde aussi des thèmes socio-politiques dans une Amérique qui a perdu de son lustre au milieu des années 70. Il raconte les terribles conditions de vie des plus pauvres, particulièrement des noirs, sur le titre Village Ghetto Land, il s'élève aussi contre le racisme dans Black Man.

Album référence  

Songs in the Key of Life aura des répercussions sur de nombreux artistes, et pas des moindres. Pour Elton John, il s'agissait du meilleur album jamais réalisé. C'était également l'album préféré de Prince et de George Michael, qui reprendra la chanson As en duo avec Mary J. Blige. 

Coolio

Autre reprise, ou plutôt relecture, celle de la chanson Pastime Paradise par Coolio qui devient Gangsta Paradise en 1995, l'un de plus gros tubes de l'histoire du rap. Coolio s'est servi du titre pour évoquer la vie désespérante du ghetto, alors que la version initiale de Stevie Wonder était un appel à regarder l'avenir avec confiance sans être obnubilé par le passé.

La pochette de Songs in the Key of Life  
La pochette de Songs in the Key of Life   (UNIVERSAL)