Les uns pour les autres, France info

Le web dans mon village

En Haute-Garonne, des bénévoles installent l'accès à internet dans des zones rurales délaissées par les grands opérateurs.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Cyril Gousse habite un village proche de Saint-Gaudens, en Haute-Garonne. Pour son métier, il est amené à travailler chez lui et sait combien un accès à internet à haut débit est indispensable.

C'est dans cet esprit qu'il participe, bénévolement, à l'activité de l'association toulousaine Tetaneutral.net. Le but de cette structure est de permettre d'avoir un accès au web dans les "zones blanches".

"Il reste encore de nombreuses zones blanches, explique Laurent Guerby, le président de Tetaneutral. Dans de nombreux villages, l'adsl ne marche pas, ou très mal, en raison de l'éloignement des centraux téléphoniques".

Cyril Gousse ajoute: "Ce sont des secteurs qui n'intéressent pas les opérateurs commerciaux, car il n'y a pas assez de clients. D'autre part, les solutions Vimax, avec des antennes installées par le conseil général, ne correspondent plus toujours aux attentes en terme de débit".

Pour lutter contre cette fracture numérique, Tetaneutral utilise la fibre optique installée dans les villes, et la prolonge en quelque sorte par radio pour alimenter les villages. 

Pour ce faire, ils utilisent des fréquences radio ouvertes à tout le monde, notamment la bande des 5 gigahertz. Sur place, il suffit d'utiliser des antennes et des boîtiers peu onéreux.

"Par exemple, à Labarthe-Rivière, nous avons équipé une famille qui, sans cela, aurait dû quitter le village, car ces personnes travaillent depuis chez elles", dit Cyrille.

Pour obtenir la connexion grâce à Tetaneutral, il faut adhérer à l'association (20 euros par an) et prendre un abonnement coûtant 28 euros par mois. Le particulier doit en plus s'équiper d'une antenne.

Une belle revanche, pour les oubliés de l'internet, qui ont parfois un débit bien meilleur dans leur village que d'autres utilisateurs dans les grandes villes.

Teraneutral adhère à la fédération nationale des fournisseurs d'accès associatif, la FFDN.

(©)