Les Pourquoi, France info

Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?

Si vous n’avez jamais scruté le drapeau européen, c’est le moment ou jamais aujourd’hui : à cause des élections, on le voit partout !

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(© Maxppp)

Voici sa description officielle donnée par l’union européenne : "le drapeau est représenté par un cercle de 12 étoiles d’or sur fond bleu les étoiles symbolisent les idéaux d’unité, de solidarité et d’harmonie entre les peuples d’Europe ". Pourquoi ces 12 étoiles? Pourquoi pas moins puisque l’Europe fut fondée à six, et pourquoi pas plus puisqu’il y a désormais 28 états membres? Pourquoi ces couleurs? Pourquoi ce cercle ? Et surtout quel rapport avec la politique? 

Aucun. Tout commence en 1950, quand le conseil de l’Europe, qui est alors un modeste organisme qui s’occupe de culture et de droits de l’homme, cherche un symbole pour le représenter. Le service de presse demande à un certain Arsène Heitz, fonctionnaire au même conseil, de proposer un projet pour le futur drapeau. Auparavant, le conseil avait refusé plusieurs projets, dont un gros E majuscule, de couleur verte sur fond blanc. Selon Paul Reynaud, "on aurait dit un caleçon qui sèche dans un pré ". 

Arsene Heitz s’inspire d’une médaille porte-bonheur qui était en vente chez les petites sœurs de Saint-Vincent-de-Paul, une institution religieuse catholique. Il conçut un drapeau bleu sur lequel se détachent les 12 étoiles de la médaille miraculeuse. Il se garda bien de révéler la source de son inspiration, et les membres du conseil ne virent là que le ciel bleu sans nuage, et la symbolique rassembleuse du chiffre 12 (les 12 mois de l’année, les 12 heures de la journée, les 12 signes du zodiaque, les 12 travaux d’Hercule, etc.). 

Précisons qu’à l’époque, la communauté européenne du charbon et de l’acier, ancêtre de notre Europe ne comprenait que six états fondateurs : la France, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, et ce qu’on appelait alors l’Allemagne de l’Ouest. Ce drapeau fut adopté par les toutes les communautés européennes en 1986 avec l’arrivée du Portugal et de l’Espagne qui donna naissance à "l’Europe des 12 ".

En 1989, on a trouvé dans une revue catholique confidentielle Magnificat la confession d’Arsène Heitz, qui se disait très fier que le drapeau de l’Europe soit celui de Notre-Dame. Récemment, sa veuve a confirmé l’histoire et justifié la discrétion de son mari : "Il fallait garder le secret, car il n’y a pas que la religion catholique en Europe ". Sans compter tous les athées qui auraient fait retoquer son projet, à commencer par la France état laïque par nature. 

Si vous allez vous promener dans une cathédrale après être allé voter, levez la tête sur les vitraux. Il n’est pas rare d’y croiser une splendide vierge Marie de bleu vêtue, avec 12 étoiles d’or en cercle autour de sa tête. Et même un jour où il n’y a pas d’élection. 

Jusqu’à preuve du contraire. 

 

 

 

 

(© Maxppp)