Les Pourquoi, France info

Les Pourquoi. Pourquoi ne comprend-on rien quand deux personnes parlent en même temps à la radio ?

On retrouve Philippe Vandel pour son ultime Pourquoi... Très radiophonique, forcément !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoPhilippe VandelRadio France

Mis à jour le
publié le

L\'équipe de la Matinale de franceinfo: en cette rentrée 2017. 
L'équipe de la Matinale de franceinfo: en cette rentrée 2017.  (RADIO FRANCE / CHRISTOPHE ABRAMOWITZ)

A la radio, parler ensemble, c'est un brouhaha inaudible

Cela frappe l'esprit -et surtout les tympans- pendant les grandes soirées électorales. Le député PS contredit l'écologiste, qui veut faire taire En Marche, qui conteste aux communistes leur alliance avec Les Insoumis, condamné par le Modem qui les compare au Front National, qui hurle contre Les Républicains ! Et tous vocifèrent en même temps pour se faire entendre ! Je n'oublie pas les animateurs et animatrices, noyés dans ce déluge verbal, et dont l'optimiste conclusion fait ma joie : "Merci à tous d'avoir fait entendre votre point de vue"

A table, même si tout le parle en même temps, on s'y retrouve

Pourtant, tous les pros connaissent cette règle infrangible à la télé comme à la radio : chacun doit prendre la parole à son tour, sinon il s'avère impossible de discerner un mot. A l'inverse, on s'entend très bien dans le tumulte d'un repas de famille ou d'une soirée entre amis, même en étant deux fois plus nombreux. Plusieurs conversations roulent en même temps à la même table, et chacun s'y retrouve. 

Tout ça parce que nous avons deux oreilles. Grâce à ces deux sources distinctes, le cerveau localise la provenance du signal, son orientation et sa distance (un peu comme deux yeux procurent la vision en relief). Ainsi, dans un dîner, notre système auditif isole sans peine une ou deux sources : l'histoire drôle en bout de table, et notre voisine de gauche qui a des nouvelles d'Elvis Presley (il ne serait pas mort : il a monté un coffee shop avec Bob Marley). 

Le son nomonophonique nous parvient en vrac

Pourquoi cette joyeuse cacophonie est-elle proscrite à la télévision ou en radio ? Car le mixage superpose toutes les pistes sonores, sans aucun repère spatial. Le son monophonique, au lieu d'être hiérarchisé, nous parvient en un seul bloc, compact, impossible à démêler par l'ouïe. De la même manière, un texte devient illisible si les lignes et les lettres se chevauchent.

Vous allez rétorquer que certaines émissions sont désormais en stéréo. Certes. Mais pour qu'une conversation à plusieurs devienne intelligible, il faudrait que qu'on affecte à chaque invité, donc à chaque micro, une enceinte spécifique. Alors seulement vous pourriez vous focaliser sur le canal qui vous intéresse. Le Pen à droite, Mélenchon à gauche. 
Jusqu'à preuve du contraire…

L\'équipe de la Matinale de franceinfo: en cette rentrée 2017. 
L'équipe de la Matinale de franceinfo: en cette rentrée 2017.  (RADIO FRANCE / CHRISTOPHE ABRAMOWITZ)